Années 2010 : 2ème semestre 2014

Août 2014 : dans les Bouches du Rhône, deux hommes de 41 et 36 ans, agent de maîtrise et steward, obtiennent pour la 1ère fois un agrément pour adopter un enfant, en France ou à l’étranger, de la part d’un Conseil général ; ils ont à faire à une rude concurrence car 2 000 agréments sont en cours de validité en France, alors que 1 500 enfants étrangers et 700 pupilles de l’Etat sont à adopter en France chaque année, et pour un enfant de moins de 3 ans l’attente dure en moyenne 5 ans dans le département ; ils sont adhérents de l’APGL mais ne militent pas

Août 2014 : à Correns, dans le Var, mariage de Brad Pitt et Angelina Jolie, à l’heure où le mariage homosexuel est légal dans 19 Etats, plus la capitale Washington, Brad Pitt avait en effet affirmé qu’il ne se marierait pas tant que le mariage homosexuel ne serait pas légalisé aux USA

Août 2014 : au Maroc, la journaliste Florence Aubenas rend visite à Hassan, le frère de Mohamed Ketrani, le dernier amant de Jean Genet à Larache, mort en 1987 (cf. Le Monde 6 août 2014), son accompagnatrice, Soraya, lui dit : « Prononcer en public le mot homosexuel, il faut déjà le faire. J’essaierai de le dire avec calme, comme si c’était normal. », Hassan supplie : « Ne me oser pas de question que ma culture ne me permet pas d’entendre, non, non, non.Dire qu’on a été l’amant d’une femme, peut-être. D’un homme jamais. Il y a trop de lois ici, la loi de la mosquée, la loi du roi, la loi de la famille, la loi du tribunal. La pire, c’est la dernière : la loi de la société. Quand je me lève le matin, toute la ville sait où je vais aller et ce que je vais faire avant que je ne le sache moi-même. Un nom doit rester propre, ça, ce serait une tâche noire pour 3 générations au moins… C’était un grand homme. Il cherchait la tendresse et en même temps, il avait de la haine en lui. Mais concernant Mohamed et lui, ce n’est pas vrai : la religion le défend, je ne l’accepte pas moi non plus. » ; Florence Aubenas obtient de voir les peintures qu’a laissé Jean Genet, la toile de 4m est difficile à tenir dans le vent, Hassan, mal à l’aise, finit par dire : « Peut-être que je devrais leur dessiner des pantalons ? »

Août 2014 : en Algérie, selon l’article 338 du Code pénal l’outrage public à la pudeur est puni de 2 mois à 2 ans de prison et de 500 à 2 000 dinars, s’il concerne un « acte contre nature avec un individu du même sexe » il passe à 6 mois à 3 années de prison et 1 000 à 10 000 dinars d’amende ; Zak du mouvement démocratique Barakat a fait son coming out par un manifeste publié dans le Monde en 2013, menacé il a du quitter l’Algérie ; Frany lesbienne de 34 ans dit : « Les principaux freins sont culturels et religieux. L’idée que Dieu a pu faire une erreur est inimaginable. Et invoquer la laïcité est impossible. » ; Heaven, membre de l’association LGBT luttant contre le VIH Alouen (couleurs) indique : « En Algérie, 60% des homosexuels n’utilisent pas régulièrement de préservatif. Il n’y a pas de distribution gratuite. » ; un vieu cinéma du centre ville d’Alger possède un balcon « réservé aux hommes », caresses et fellations s’y pratiquent, mais il faut être prêt à se rhabiller rapidement, à la moindre alerte, explique Mehdi à qui il arrive de demander une chambre d’hôtel, avec un homme ; mais internet change complètement la donne en matière d’activisme et de rencontre

Août 2014 : en Iran, un éditeur iranien en exil publie en persan Le bleu est une couleur chaude, bande dessinée qui raconte une histoire d’amour entre deux femmes (qui a inspiré le film La vie d’Adèle), sa traductrice Sepideh Jodeyri, sera l’objet d’une campagne de dénigrement et d’intimidation dans son pays, elle s’exilera en République Tchèque, beaucoup de ses amis poètes et journalistes sont emprisonnés, le directeur du musée qui accueillera son exposition sera limogé, elle dira à Télérama en février 2015 « Je suis fière que mon soutien aux homosexuels soit connu. Et même fière d’être punie à cause de cela »

2 août 2014 : aux Pays-Bas, la Gay Pride d’Amsterdam se déroule avec sa Canal Parade, suivie par 500 000 spectateurs ; elle est marquée par une recrudescence des actes homophobes, de 600 en 2012 ceux-ci sont passés à 1 100 en 2013, à Amsterdam les agressions homophobes se sont multipliées depuis 10 ans, en 2007 une vingtaine d’hommes ont été hospitalisés en marge de la Gay Pride, le rythme des agressions est de 200 par an à Amsterdam et chaque année depuis 2009 une trentaine de couples homosexuels préfèrent déménager plutôt que d’avoir à affronter le harcèlement du voisinage ; à l’image d’Utrecht, les villes s’emploient à mettre en place des systèmes d’alerte ; les problèmes d’intégration des jeunes immigrés turcs et marocains sont mis en cause (36% des agressions homophobes à Amsterdam et 14% à l’échelle nationale impliquent ces jeunes) mais la présidente du COC Nederland, Tanja Ineke, met en cause des types blancs et néerlandais qui frappent autour d’eux : «  les lesbiennes écopent le plus souvent d’insultes, tandis que les gays sont confrontés à la violence physique » ; 10% des Néerlandais n’acceptent pas l’homosexualité contre 26% des immigrés d’origine marocaine et 32% des originaires de Turquie ; le contexte d’ensemble est à la lassitude de ce qui concerne les homosexuels, de leurs droits mais aussi des violences à leur encontre, un rejet se manifeste à l’égard des folles, des attitudes efféminées, non masculine et sursexuelles selon le sociologue Gert Hekma ; il a fallu une loi en 2011 pour contraindre les officiers d’état civil des mairies à célébrer les mariages de même sexe, soit 10 ans après l’adoption de la loi en 2001

4 août 2014 : Nadjat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, fait voter la loi pour l’égalité réelle des sexes (choisissant la date du 4 août en référence à l’abolition des privilèges de la nuit du 4 août 1789) qui supprime l’obligation de détresse requise par la loi Veil

16 août 2014 : à Marseille, en mairie du 15ème-16ème arr. – dont Samia Ghali PS est maire de secteur – se marient Claude et Hélène, le mariage devait être célébré par la conseillère municipale Sabrina Hout, mais de confession musulmane elle s’estime empêchée « de célébrer ce mariage », elle a demandé à un élu et des personnels administratifs de la remplacer, l’élu d’arrondissement Christian Lancien a célébré le mariage disent les deux femmes, il « n’avait pas l’autorisation légale de le faire », même si Mme Hout a signé les actes et le livret de famille, le mariage devrait être invalidé le 12 novembre pour usage de « faux documents administratifs » selon le parquet de Marseille, Samia Ghali proposera de procéder elle-même à cette union ; le maire des 4ème-5ème arr. Bruno Gilles déclare pour sa part célébrer 3 à 4 mariages gay par mois

27 août 2014 : au Chili, pour la 1ère fois un marin de 24 ans confie être gay lors d’une conférence télévisée dans les locaux du Mouvement chilien pour l’intégration et la libération homosexuelle (Movih) à Santiago, il s’appelle Maurizio Ruiz ; Rolando Jimenez, président du Movih, estime qu’il y a entre 7% et 10% d’homosexuels dans les forces armées, il exprime sa gratitude envers la marine ; en mars 2012 Daniel Zamudio, 24 ans, a été assassiné en plein centre de Santiago, attaqué à coup de pierres et de tessons de bouteilles, il est mortà l’hôîtal après 25 jours d’agonie, les 4 agresseurs ont été condamnés en octobre 2013 à des peines allant de 7 à 20 ans ; le Congrès a adopté une nouvelle loi (dite « Zamundio ») qui établit de lourdes peines de prison en cas de délits résultant de discriminations raciale, ethnique, religieuse, dus à l’apparence physique ou à l’orientation sexuelle ; le 20 octobre 2013 Wladimir Sepulveda, homosexuel de 21 ans, a été battu à mort dans le village de San Francisco de Mostazal, à 90 km au sud de Santiago, il est mort au début avril 2014 après avoir passé 6 mois dans un état végétatif, le crime est à ce jour impuni ; en juin une marche a eu lieu à Santiago pour revendiquer les droits des minorités sexuelles, avec à sa tête l’écrivain très populaire, Pablo Simonetti, porte-parole de la fondation Iguales, qui a révélé son homosexualité en 1989, à l’âge de 28 ans, à la fin de l’époque de Pinochet (1973-1990) ; dans le pays le divorce n’est autorisé que depuis 2004, le mariage gay est interdit et l’avortement est illégal

23 août 2014 : dans le Magazine M du journal Le Monde, Christophe Honoré, fait l’éloge d’un lieu de drague – le parc du Thabor la nuit – du Rennes homosexuel qu’il a connu : “Et espérer croiser les nouveaux garçons. Ceux d’aujourd’hui qui continuent, passé deux heures du matin, à être un peu seuls, un peu saouls, un peu joyeux à l’idée d’escalader les grilles du parc, à la suite d’autres garçons qui les déshabilleront soudain d’une main tremblante et impatiente et les plaqueront un peu trop brusquement contre le tronc glacé d’un arbre. Aujourd’hui, j’aimerais être cet arbre, et j’aimerais veiller sur eux le temps de leur toute petite histoire d’amour.”

28 août 2014 : en Colombie, la Cour constitutionnelle se prononce en faveur de l’adoption par un couple de même sexe vivant à Medellin, Véronica Botero est autorisée à adopter la fille biologique de sa conjointe, Ana Elisa Leiderman, elles sont unies civilement depuis 2005 en Allemagne, leur fille a 6 ans ; Alejandro Ordonez, du service d’inspection de la fonction publique à la tête de la Procuradoria, s’était vivement opposé à cette adoption ; Mauricio Albarrich, directeur de l’association Colombia Diversa, qualifie l’arrêt d’historique ; la Cour constitutionnelle avait déjà ouvert au conjoint d’un couple homosexuel le droit à la sécurité sociale, à la retraite, à l’héritage, à la nationalité colombienne et même à la « visite conjugale » en prison, elle a permis aux conjoints homosexuels de militaires et policiers de bénéficier de la protection sociale offerte par le ministère de la défense, elle a confirmé en 2012 l’adoption de 2 enfants mineurs par un citoyen américain homosexuel et ouvert en 2013 la possibilité aux notaires et aux juges civils de formaliser l’union de couples homosexuels

Septembre 2014 : en Grande Bretagne, plusieurs affaires de pédophilie hantent le pays ; Cyril Smith, député du parti libéral, colosse de 185 kg, décédé en 2010, a fait l’objet de 144 plaintes, classées sans suite ; Cyril Smith et 7 autres parlementaires fréquentaient l’Elm Guest House où de jeunes hommes prostitués étaient livrés par chauffeur pour des parties fines ; un enquête récente révèle que 1 400 enfants de 11 à 16 ans, des filles pour la plupart, ont été victimes d’exploitation sexuelle, à Rotherham, dans le Yorkshire entre 1997 et 2013, et ces faits signalés à 3 reprises ont été ignorées ou minorés par les autorités, la communauté pakistanaise étant en cause (sur cette affaire un rapport de 159 pages a été rédigée par Alexis Jay, ancienne inspectrice des affaires sociales parle de mécanismes de séduction et de menaces violentes à l’égard de tout enfant suscepible de parler) ; Jimmy Saville, présentateur vedette de la BBC, l’une des figures les plus aimées du Royaume-Uni – intime de Margaret Thatcher avec laquelle il réveillonnait -, décédé en 2011, est qualifié de « plus grand prédateur sexuel de tous les temps », l’âge des 450 victimes identifiées de 1955 à 2009 allait de 5 à 75 ans et 250 plaintes ont été déposées contre lui auprès d’une trentaine de services de polices qui sont restées sans suite ; plusieurs personnalités viennent d’être condamnées : Stuart Hall, présentateur des Jeux sans Frontières britanniques, Gary Glitter, ex-chanteur de rock, Max Clifford, agent des stars et gourou de la com, Rolf Harris, chansonnier et présentateur d’émission pour enfants ; le Paedophile Information Eschange (PIE) œuvrait dans les années 1970 pour la légalisation de rapports sexuels entre mineurs et adultes, l’un de ses fondateurs, Peter Righton, avait été chargé par le gouvernement d’une étude sur la réorganisation des foyers pour enfants ; le déni dans lequel vit la société anglaise depuis 30 ans viendrait du fait que l’élite du pays a été formé dans des pensionnats où les sévices corporels et sexuels étaient fréquents, par ailleurs les prédateurs sexuels sont puissants, ont un accès facile aux enfants et ils sont persuadé que leur réputation les met à l’abri de toute poursuite ; un rapport officiel relève qu’un enfant sur 20 subit des des abus sexuels en Grande Bretagne ; à la mi-juillet 2014 un gigantesque coup de filet de l’Agence nationale contre le Crime a permis d’appréhender 600 personnes soupçonnés de pédophilie à travers le pays

Septembre 2014 : le festival de films LGBT Chéries-Chéris qui a 20 ans d’existence connaît une crise, le Forum des images qui l’a accompagné depuis sa création refuse de l’accueillir, il se tiendra au MK2 du 25 novembre au 2 décembre ; un autre festival apparaît Marais Film Festival annoncé pour le 11-16 novembre créé à l’initiative de Outplay (éditeur et distributeur de films et vidéos) ; le Forum des images annonce pour sa part un « évenement », en partenariat avec Têtu, en janvier 2016

Septembre 2014 : sortie du film Saint Laurent de Bertrand Bonello, avec Gaspard Ulliel dans le rôle titre et Louis Garrel dans le rôle de Jacques de Bascher, Louis Garrel déclarera « On a eu le plaisir fou de pousser la sensualité un peu plus loin à chaque scène », Gaspard Ulliel dira « J’ai un souvenir très fort des scènes avec Louis. Notamment celle de lorgie chez de Bascher… les figurants étaient déjà en train de s’embrasser contre le mur sur une musique des Pink Floyd. Toute la scène était là ? A la fin de la prise, les figurants continuaient à se choper. »

Septembre 2014 : Médecins du Monde évalue à 222 millions le nombre de femmes qui dans le monde voudraient éviter une grossesse mais n’ont toujours pas accès à la contraception, 80 millions d’entre elles subissent des grossesses non désirées dont ¼ pratiquent des avortements non médicalisés ; 50 000 femmes en meurent et 8 millions souffrent d’invalidité temporaire ou définitive

Septembre 2014 : au Tchad, se met en place un article du code pénal (361bis) qui permet l’emprisonnement de 15 à 20 ans et une amende de 50 000 francs CFA pour toute personne qui a des rapport sexuel avec quelqu’un de son sexe, ceci en même temps que la peine de mort est abolie (ce qui permet de réduire l’attention qui est portée par les organisations des droits de l’homme à cette nouvelle incrimination) ; desormais près des ¾ des pays d’Afrique disposent de législations réprimant l’homosexualité

Septembre 2014 : au Vatican, parution du livreDemeurer dans la vérité du Christ signé par les cardinaux Walter Brandmüller, président émérite du Comité pontifical des Sciences historiques, Carlo Caffara, archevêque de Bologne, Velasio De Paolis, président émérite de la préfecture des Affaires économiques du Saint-Siège, et Gerhard Ludwig Müller, préfet de la congrégation pour la Doctrine de la foi, ils considèrent comme le cardinal Raymond Burke, préfet de la Signature apostolique qu’il n’y a « rien de plus essentiel » que la loi naturelle et que comme le dit le cardinal australien Georges Pell qu’aller dans la direction de l’accueil des homosexuels et des divorcés remariés ou de toute atteinte à « l’indossolubilité du mariage » « serait une capitulation devant les beautés et les forces de la tradition catholique » ; le cardinal Raymond Burke leader de l’opposition à François sera limogé et nommé à la tête de l’Ordre de Malte en décembre 2014

3 septembre 2014 : dans Télérama, Xavier Dolan s’insurge contre la Queer Palm, délivrée chaque année au Festival de Cannes (et dont il a bénéficié en 2013 pour Laurence Anyways) : « Que de tels prix existent me dégoûte. Quels progrès y a-t-il à déscerner des récompenses aussi ghetoïsantes, aussi ostracisantes, qui clament que les films tournés par des gays sont des films gays ? On divise par catégories. »

6 septembre 2014 : en Egypte, arrestation de 7 hommes pour être apparus dans la vidéo d’un mariage gay, relayée par les réseaux sociaux ; le journal Cairoscene révèle que la police effectue un nombre croissant d’arrestation liées à une faille dans l’application du réseau social Grindr

12 septembre 2014 : parution du 1er n° du magazine lesbien Well Well Well, semestriel entre magazine et livre, dont Marie Kirschen, 30 ans, est rédactrice en chef, tiré à 3 000 exemplaires, diffusé sur Paris, vendu 15 €, se passant de publicité et employant des bénévoles, Well Well Well a récolté 17 000 € ; en début d’année 2014 est paru le magazine mensuel numérique Jeanne dont Stéphanie Delon est rédactrice en chef , au moment où Lesbia Magazine, créée en 1982, a cessé de paraître ; en avril 2014, la Dixième Muse a cessé de paraître après 10 ans d’existence ; à la fin de 2013 le site lesbien Tetue.fr rattaché au magazine Têtu a fermé après la reprise du titre par Jean-Jacques Augier

15 septembre 2014 : le rectorat de Nantes retire de son site internet la fiche de lecture concernant l’ouvrage Que font les petits garçons ? car il aborde deux sujets délicats, la mort et la sexualité, la fiche disait « Il est impératif que la phase de découverte ait lieu en classe et que les albums ne soient pas empruntés pour être emmenés à la maison. Les réactions très négatives de certains adultes à l’égard du livre pourraient compromettre son exploitation. » ; le ministre Benoît Hamon a officialisé le 30 juin la fin de l’expérimentation des ABCD de l’égalité, remplacée par « un plan d’action », Ludovine de la Rochère parle d’« embrouille des parents » : « ABCD de l’éagalité, plan égalité, c’est bonnet blanc et blanc bonnet. C’est même encore pitre car M. Hamon et Mme Vallaud-Belkacem veulent étendre leur plan à tous les niveaux de la scolarité et à toutes les disciplines »

15 septembre 2014 : décès de l’éditeur François Wahl (1925-2014), compagnon de l’écrivain cubain Severo Sarduy (1937-1993), il a découvert son homosexualité à 15 ans au moment de la débacle, son père dénoncé comme juif a été déporté, il a rejoint le maquis en juin 1944, à la Libération, il a fait laconnaissance d’Elie Wiesel et milité jusqu’en 1948 au groupe Stern pour la création de l’Etat d’Israël ; il a fondé avec Paul Ricœur la collection « l’Ordre philosophique », il est resté longtemps directeur de collection au Seuil

17 septembre 2014 : sortie en France du film Pride de Matthew Warchus, inspiré du mouvement de solidarié de militants LGBT londoniens avec des familles de mineurs en grève en 1984, dans le cadre de la grève général illimitée décidée par le Syndicat national des mineurs britanniques face à la décision du 1er ministre, Margaret Thatcher ; le rapprochement a été tel qu’une forte délégation de mineurs gallois a fait le voyage à Londres pour défiler en tête de cortège de la gay pride

20 septembre 2014 : à Paris, en mairie du 3ème arr. Françoise-Marie Santucci, nouvelle directrice du magazine Elle, se marie avec Delphine, éditrice free-lance chez Stock

23 septembre 2014 : parution du rapport de l’Unicef « Adolescents en France : le grand malaise », parmi les 7 000 adolescents interrogés (12-18 ans) au cours du printemps, 43% des jeunes de 15 ans et plus sont en situation de souffrance psychologique, 17% des 12-18 ans sont en situation de privation matérielle, en famille 23% des 15 ans et plus disent ne pas se sentir valorisés par leur père et 11% par leur mère, 40% des 15 ans et plus vivent des relations tendues avec leurs parents ; « l’école ne joue pas son rôle de reconnaissance et de protection pour un grand nombre d’enfants », près de 45% des sondés se sentent angoissés à l’idée de ne pas réussir, 60% chez les jeunes en situation d privation ; 81% des interrogés se disent tristes ou cafardeux, 52% disent n’avoir de goût à rien ;ils sont pour 1/3 exposés à l’alccol, la drogue,le harcèlementsur les réseaux sociaux, la tentation du suicide ; les séparations parentales si elles sont marquées par la souffrance (regard de la société, tensions, isolement) ont un impact fort sur le mal-être adolescent

23 septembre 2014 : la Cour de Cassation rend un avis selon lequel le recours à la PMA à l’étranger par un couple de femmes « ne fait pas obstacle au prononcé de l’adoption par l’épouse de l’enfant né de cette procréation », elle avait été saisie par les TGI d’Avignon et de Poitiers après des jugements contradictoires, une minorité de 9 tribunaux sur près de 300 ayant refusé les demandes d’adoption dans ce cas-là ; la Garde des Sceaux Christiane Taubira déclare que « l’adoption est désormais clairement ouverte, sous toutes ses formes, à tous les couples mariés conformment à la loi du 14 mai 2013 » ; « La justice confirme son encouragement à contourner la législation française, c’est hallucinant » déclare Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous

23 septembre 2014 : en Espagne, le gouvernement met un terme au projet d’abolir le droit à l’avortement, le ministre de la justice, ancien maire conservateur de Madrid, démissionne, il souhaitait réduire fortement ce droit (viols liés accompagnés de dépôt de plainte et « risques durables ou permanents » pour la santé physique ou psychique de la mère attestés par plusieurs professionnels de santé) ;Gador Joya présidente de l’association Droit de vivre qui a suscité les manifestations contre l’avortement du 21 septembre a annoncé que le retrait de ce rojet de loi « ne sera pas sans conséquence our le gouvernement » Rajoy, et le porte-parole de la conférence épiscopale critique cette décision « électoraliste » (les élections municipales et régionales sont au printemps 2015), M. Rajoy indique cependant que contrairement à la loi de 2010 les mineures ne pourront avorter sans l’accord de leurs parents

23 septembre 2014 : au Vatican, le pape François autorise le placement en résidence surveillée de l’ancien nonce apostolique à Saint-Domingue, l’archevêque polonais Josef Wesolowski, 66 ans ; mommé à à ce poste par Benoit XVI, après une affectation en Bolivie, où il est resté de 2008 à 2013, il fréquentait avec assiduité les plages de la Zona Colonial pour monnayer des prestations sexuelles avec des mineurs rappelé à Rome, condamné par la congrégation pour la doctrine de la foi en juin 2014, réduit à l’état laïc, une enquête préliminaire à un procès pénal pour pédophilie est engagée au Vatican ; un prêtre Wojciech Gil, serait associé à ses agissements ; deux jours après, l’évêque argentin Rogelio Livieres Plano sera relevé de ses fonctions « pénible décision déterminée par de sérieuses raisons pastorales », suspecté d’attouchements sur des garçons aux USA il y a une dizaine d’années, avant d’être accueilli dans le diocèse paraguayen de Ciudad del Este, en juillet 2014 il avait été interdit de procéder à des ordinations de séminaristes

24 septembre 2014 : le rapporteur public du Conseil d’Etat, saisi par la CNAFC (Confédération nationale des associations familiales catholiques), emet un avis très critique sur le non respect des « principes de neutralité de l’école et de liberté de conscience » à propos du partenariat du ministère de l’Education nationale avec la Ligne Azur, gérée par Sida info service, « Le site a pu mettre en avant des comportements infractionnels –pédophilie, usage de stupéfiants – sans les présenter comme tels » depuis 2010 (sur décision du ministre Luc Chatel 2009-2012) renforcée le 4 janvier 2013 par le ministre Vincent Peillon (s’appuyant sur la vulnérabilité des jeunes homosexuels exposés 6 à 13 fois plus aux risques de tentatives de suicides), même si Benoit Hamon a décidé au printemps 2014 que les affiches de Ligne Azur ne renverrait plus au site internet complet mais à « une page distincte »

26 septembre 2014 : Marine Le Pen déclare sur i-Télé à propos de la loi Taubira : « J’ai été claire depuis le début, nous reviendrons sur cette loi. Oui j’abrogerai la loi. »

26 septembre 2014 : date limite de la possibilité de recours de la part du gouvernement concernant la reconnaissance d’enfants issus de la GPA suite à la décision de la CEDH : aucun recours n’est formulé

27-28 septembre 2014 : en centre ville de Marseille se tient le festival de la famille Famiho, la place Bargemon a reçu une trentaine d’associations – dont Devenir Un en Christ qui accueille les homosexuels – des Scouts aux Apprentis d’Auteuils, des centres de préparation au mariage à la Maison de Bernadette, l’évêque de Marseille Mgr Pontier y est venu « en toute discrétion » dans la perspective du synode épiscopal sur la famille du 5 octobre à Rome

30 septembre 2014 : le gouvernement français annonce plusieurs mesures fiscales qui réduisent les avantages des familles : diminution par 3 de la prime à la naissance à partir du 2ème enfant, aides à la baisse pour la garde d’enfant pour les familles les plus aisées, majoration des allocations familiales retardées à l’âge de 16 ans au lieu de 14 ans, réforme du congé parental porté à 1 an au lieu de 6 mois pour le 1er enfant mais à compter du 2ème enfant, si l’enveloppe globale reste de 3 ans pour les naissances suivantes elle devra être partagée également entre le père et la mère

Octobre 2014 : parution du livre de Colin Giraud Quartiers gays ou prenant l’exemple des quartiers du Marais à Paris et du Village à Montréal il montre comment les gays ont été acteur de gentrification (gaytrification), le 1er depuis cinquante ans, le 2ème depuis les années 1980, avec une influence réciproque des gays sur le quartier et du quartier sur les gays

Octobre 2014 : aux USA, création de l’association Recollectors par Alysia Abbott, auteure de Fairyland paru en 2012, et par Whitney Joiner, éditrice de la version US de Marie-Claire, dont le père est aussi mort du sida  ; Alysia, orpheline de mère à l’âge de 2 ans, a grandi avec son père, le poète Steve Abbott, militant de la cause homosexuelle à San Francisco, elle a fréquenté avec lui les gay prides et les lieux de happening et d’excentricité, rencontré Allen Ginsberg, Julian Beck (du Leaving Theater), Bob Kaufman, Grégory Corso ou Richard Brautigan, son père a fondé les revues Poetry Flash et Soup, participé à la revue Sentinel, un amour très fort a uni le père et la fille jusqu’aux complications liées au sida vécues par Steve en 1992 ; les USA comptent plus de 650 000 morts du sida ; des documentaires (How tu survive a Plague en 2012), des films (The Normal Heart en 2014) et des livres (The Scientists, A Family Romance en 2012) s’inspireront de l’histoire d’Alysia ; Recollectors manifestera le 17 mai 2015 lors de la marche annuelle  dans Central Park contre le sida avec le tee-shirt  Remembering Parents Lost to Aids ; le livre d’Alysia Abbott sera traduit en France en 2015 sous le nom de Fairyland. Un poète homosexuel et sa fille à San Francisco dans les années 1970

3 octobre 2014 : dans un retourenement spectaculaire, le 1er ministre Manuel Valls affirme au journal La Croix que la GPA « est une pratique intolérable de commercialisation des êtres humains et de marchandisation du corps des femmes », il déclare qu’il partage l’avis du député UMP Jean Léonetti « d’empêcher absolument le recours à ce type de procréation », il ajoute même qu’il « exclut totalement » la transcription automatique des actes de filiation d’enfants nés à l’étranger de mères porteuses à l’état-civil français « car cela équivaut à normaliser la GPA », il veut ême prendre une « initiative internationale » destinée à empêcher l’accès des candidats français à la GPA dans les pays où elle est légale ; en mai 2011, il déclarait pourtant dans le magazine Têtu, à l’occasion des Primaires du PS, qu’au-delà des précautions nécessaires pour éviter la « marchandisation du corps des femmes qui porrait se révéler immaîtrisable… cette évolution est incontournable, à condition qu’elle soit encadrée. Contrairement à ce que disent ceux qui sont par principe hostiles à la GPA, je crois que si celle-ci est maîtrisée, elle est acceptable, et j’y suis donc favorable » ; or cinq autres dossiers de couples français , hétéros et homosexuels, sont en passe d’être examinés par la CEDH et la France doit exposer à la CEDH comment elle s’y prend pour mettre son droit en conformité avec le droit européen suite à sa condamnation le 26 juin 2014 à l’heure où l’on estime que 1 000 enfants vivants en France sont nés par GPA ; Manuel Valls avait pourtant affirmé le contraire au magazine Têtu pendant la primaire socialiste de 2011, « Si celle-ci est maîtrisée, elle est acceptable, donc j’y suis favorable » ; Najat Vallaud-Blekacem, ministre del’Education nationale, se plie à cette « ligne gouvernementale » malgré sa position favorable à la GPA du temps où, au PS, elle rédigeait un rapport sur les lois de bioéthique

3 octobre 2014 : Vincent Autain, 1er homo marié français du 29 mai 2013, lance un site internet destiné à recueillir des fonds pour t outes les femmes modestes qui souhaitent recourir à la PMA

3 octobre 2014 : aux USA, la revue américaine Science fait état des travaux de Nuno Faria qui remonte à l’origine de l’épidémie du sida, depuis Kinshasa (Léopoldville) à partir des années 1920, par le biais du chemin de fer, un homme contaminé par des chimpanzés au Cameroun a voyagé à Kinshasa qui est alors devenu le berceau de l’épidémie, l’industrie minière en fort développement jouant un rôle majeur conjugué à la prostitution et les traitements de MST avec du matériel non stérilisé

5 octobre 2014 : manifestation de la Manif pour tous contre la « marchandisation de l’humain » et la politique « antifamiliale » du gouvernement, elle rassemble entre 70 000 et 500 000 personnes, selon les sources ; deux mouvements se sont mobilisés, les vigi-gender de la Manif pour tous et la FAPEC (fédération nationale des parents engagés et courgeux) de l’autoproclamée présidente Farida Belghoul, avec le succès de sa JRE (journée de retrait de l’école) la FAPEC se considère présente en Seine-Saint-Denis, Haut-Rhin et Val d’Oise (Goussainville, Argenteuil, Villiers le Bel, Sarcelles, Bezons, Saint-Gratien, Sannois) où elle prétend pouvoir présenter des listes lors de l’élection des parents d’élèves, et les vigi-gender forts d’un réseau de 600 personnes se considèrent bien représentés en Loire-Atlantique, à Lyon, en Ardèche ou en Isère

6 octobre 2014 : aux USA, le mariage de couples de même sexe devient légal dans 5 Etats (Virginie, Indiana, Oklaoma, Utah et Wisconsin) après l’avis rendus par la Cour suprême qui refuse de se prononcer sur des recours formulés dans trois de ces Etats, ce qui de fait va ouvrir la porte à ce mariage dans une trentaine d’Etats ; désormais le nombre d’Etats qui l’autorise (24 + le Disctrict de Columbia) dépasse le nombre de ceux qui s’opposent à l’union de couples de même sexe dix ans après le Massachusset qui a été le 1er à la légaliser, 10 autres Etats sont susceptibles de basculer rapidement du fait que leurs Cours d’appel fédérales sont saisies de demandes ; Rhona Buckner et Diana Ullius qui ont fait avec d’autres l’objet de ce recours, obtiennent aussitôt à Arlington la reconnaissance par les autorités de Virginie de leur union obtenue auparavant au Canada ; le New York Times relève l’analogie avec la non décision de la Cour Suprême en 1967 qui avait en réalité avalisé le droits des couples biraciaux déjà en œuvre dans 34 Etats

7 octobre 2014 : à Gardanne, à proximité du centre de soins palliatifs La Maison, est inaugurée la Villa Izoï, lieu médicalisé qui permettra en 2015 l’accueil de 14 personnes de moins de 60 ans (financée par le CG13, la Région, l’ARS, des apports de fondations comme la Fondation Abbé Pierre, la ville mettant le terrain à disposition)

9-11 octobre 2014 : à La Roque d’Anthéron, dans les Bouches du Rhône, rencontres nationales des femmes organisées par la Coordination Lesbienne en France ; le CEL de Marseille diffuse les conférences enregistrées lors de l’Eurolesbopride

13-19 octobre 2014 : à Marseille, l’association MUST (Marseille United Sport pour Tous) organise une semaine d’animations sportives

16-20 octobre 2014 : à Marseille, à l’occasion de la 7ème édition de Ze Festival présentation de plusieurs films dont Le Baiser de Marseille de Valérie Mitteaux

16 octobre 2014 : à Marseille, l’association T Time tient sa première réunion dans des locaux de Aides, rue de la Palud ; T Time est une association d’auto support de personnes trans qui s’est créée avec le soutien de l’ODT, Aides, du Planning 13, d’Image santé (psychologues et professionnels de santé) et de SOS homophobie

25 octobre 2014 : lors du 15ème congrès de la SFLS (société française de lutte contre le sida) le principe de la généralisation des médicaments génériques est avancé par le directeur de l’ANRS, Jean-François Delfraissy, à la fin de 2014 cinq molécules seront « généricables », cela pourrait entraîner en moyenne une baisse de 60% du coût des traitements (et aux USA plus d’un milliard de $ seraient économisés chaque année) ; 76% des patients interrogés acceptent les génériques en général et 55% leur font confiance, mais le taux d’acceptation chute à 17% si cela doit se traduire par une augmentation du nombre de comprimés, certains patients font la confusion entre génériques et contrefaçons, d’autres craignent les effets secondaires, d’autres enfin craignent l’utilisation d’un nombre accru de pilules liée au fait que certaines molécules ne sont pas « généricables » alors que traitements anti-sida impliquent une combinaison de plusieurs molécules

30 octobre 2014 : le rectorat de Versailles sanctionne Mme Farida Belghoul d’un blâme, après son accusation d’« abomination » à l’égard de la théorie du genre, son « incitation des parents à retirer leur enfant de l’école… en méconnaissance de l’obligation d’assiduité » et pour ses propos déplacés à l’égard de la ministre présentée comme « la choucroute du lobby trans, bi et compagnie »

30 octobre 2014 : à l’hôpital Saint-Louis, le Pr Jean-Michel Molina, chef du service des maladies infectieuses, explique devant une partie des 400 volontaires des essais Ipergay, utilisation du Truvada (donnée d’ordinaire aux malades du sida), molécule anti-VIH destinée aux gays séronégatifs ayant des relations sexuelles à hauts risques, que son efficacité est spectaculaire, de plus de 80% ; l’association Warning est très critique devant le retard pris : « Deux ans de perdus pour la prévention du VIH/sida en France. Combien de contaminations ? … L’ANRS a été obligée de céder. Cela n’a pas été un combat facile. »

Novembre 2014 : en Afrique du Sud, la conférence Recherche pour la prévention du VIH réunit au Cap 1 300 participants de 48 pays, elle constate que 39 millions de morts du sida en plus de 30 ans, plus de 35 millions de personnes sont porteuses du virus dont 2,1 millions de personnes nouvelles en 2013 ; elle fait état des avancées, 1- un traitement continu par des antirétroviraux chez une personne vivant avec le VIH élimine presque totalement le risque de transmission du virus à condition de traiter sans délai une personne séropositive, 2- une prophylaxie pré-exposition (PrEP) par des antirétroviraux pour une personne séronégative exposée au VIH par des rapports sexuels à risque est possible (selon l’essai britannique Proud et l’essai français Ipergay, 3- un produit actif contre le virus peut être délivré localement dans le vagin (essai sud-africain Caprisa-04) réduisant de 39% le risque de contracter le virus chez la femme, 4- l’anneau vaginal, un microbiocide, un contraceptif ou un traitement hormonal de la ménopause peuvent être associés, 5- le vaccin RV144 renforcé par l’injection d’une protéine du VIH pratiquée depuis 2009 met en évidence une solide réponse immunitaire, 6- une solution vaccinale induisant la production d’anticorps neutralisants à large spectre est en cours de test

Novembre 2014 : parution du rapport de la mission Transphobie du Comité Idaho, rédigé par Karine Espineira et Arnaud Alessandrin

Novembre 2014 : en Espagne, sortie du film Et maintenant ? de Joaquim Pinto qui a contribué à une soixantaine de films depuis 1976, sous traitement contre le VIH et l’hépatite C, vivant avec son compagnon Nuno Leonel, un journal filmé «  à la forme mouvante, sans cesse réinventée avec plenitude, empli de savoirs et de questions (dit Libération) » sur lui et son compagnon

Novembre 2014 : sortie du film Love is strange de l’Américain Ira Sachs, Ben et George ont attendu presque 40 ans que l’Etat de New York reconnaisse le droit à se marier, mais ce mariage – dont les photos sont diffusées sur Facebook – entraine le licenciement de George, enseignant de musique dans une école catholique, provoquant la perte des ressources du couple contraint de se séparer ; Ira Sachs, 48 ans, ancien militant d’Act Up, vit lui-même avec son mari peintre Boris Torres, leurs bébés jumeaux et la mère de ces bébés

5 novembre 2014 : sortie du film de François Ozon Une nouvelle amie, inspiré d’une nouvelle de Ruth Rendell, dans lequel Romain Duris joue successivement le rôle de David, puis celui de Virginia à la suite à la suite du décès de sa meilleure amie ; François Ozon cite Tootsie, Victor Victoria ou Certains l’aiment chaud parmi ses références : « La double vie et un thème qui me fascine », il avait abordé ce thème dans Jeune et Jolie ; encore 2 autres films évoquent l’homoparentalité en ce mois de novembre Girl at my door du Sud-coréen July Lang, In the family de l’Américain d’origine taïwannaise Patrick Wang (où le compagnon d’un homme mort veut récupérer la garde de son fils), un autre doit sortir en janvier 2015 My two daddies de l’Américain Travis Fine ; d’autres sont attendus sur le même thème aux USA, Life Partners de Susanna Fogel, Daddy de Gerald McCulloch, Paternity leave de Matt Riddlehoover, Top Five de Chris Rock, malgré l’Appel au boycott de l’Américan Family Association « Assez d’ordures sur les écrans ! »

6-20 novembre 2014 : à Marseille, journées TDoR  organisées par ODT, SOS homophobie, AIDES, le Planning familial et Polychromes (présentation du Rapport sur la Transphobie, projection du film Transamerica)

10-11 novembre 2014 : en Inde, 13 patientes meurent lors d’une campagne de stérilisation à Raipur, Etat de Chhattisgarh, où 80 femmes ont été opérées en moins de 4h par un seul chirurgien (soit au-delà de la limite de 30 patientes fixée par le gouvernement central) ; 5 millions de stérilisations sont pratiquées chaque année, 176 femmes en meurent ; une enquête faite au Rajastan indique que 12% des femmes stérilisées ont reçu une information sur d’autres formes de contraception, 42% ne savaient pas que la strérilisation était irréversible, 88% n’étaient pas au courant de risques de complication ; en 1976-1977 le gouvernement d’Indira Gandhi avait forcé les plus pauvres, hommes compris, à se stériliser, depuis 1996 le gouvernement central n’impose plus d’objectifs chiffrés, mais les Etats régionaux continuent de la faire ; au centre de santé de Purkazi, extrème nord ouest de l’Uttar Pradesh, on stérilise 225 femmes par an mais l’objectif fixé est de 1000

11 novembre 2014 : Muriel Robin qui présente le one woman show Muriel Revient, tsoin, tsoin s’explique dans La Provence : « Je suis dans ma vérité, rien n’est difficile. Je ne dis pas grand-chose sur l’homosexualité, une blague ou deux. Pour moi, c’est quelque chose de normal. Je ne suis pas une militante… En général l’hétérosexualité ramène au couple, et l’homosexualité ramène au sexe. Demande-t-on à un hétéro avec qui il couche ? On n’a pas de compte à rendre. C’est très vulgaire. C’est quelque chose dont je n’aime pas parler… Je trouve ces évolutions (sur le mariage pour tous) formidables. Mais je comprends les gens qui sont dans la rue pour manifester, qui montrent du doigt parce qu’ils se trompent. Je voudrais leur parler. Ce serait long. Il faudrait plus d’amour, de tolérance. Avec l’éducation qu’ils ont reçue, ils ne peuvent pas entendre…. On aime qui on aime, on ne choisit pas. C’est comme ça, c’est compliqué d’être homo, vous savez ! »

12 novembre 2014 : dans les Inrockuptibles, Alain Juppé – candidat officieux à la présidentielle de 2017 – déclare à propos du mariage pour tous : « Je suis convaincu qu’on ne reviendra pas en arrière : on ne démariera pas les couples homosexuels » et « Après mûre réflexion, je suis favorable à l’adoption par un couple de même sexe. » contrairement à ses prises de position de 1999 sur le Pacs et sur la loi Taubira an 2012 et 2013 ; le 15 novembre 2014, les 3 prétendants à la présidence de l’UMP s’exprimeront devant les 2 500 militants UMP hostiles à la loi Taubira sous l’étiquette du Sens commun, Hervé Mariton se prononcera pour l’abolition, Hervé Le Maire contre l’abolition et Nicolas Sarkozy, après avoir déclaré « la loi taubira devra être réécrite de fond en comble », poussé dans ses retranchements par des militants qui crient « abrogation !» s’exprimera en faveur de l’abrogation afin d’instituer 2 sortes de mariage, soit un 2ème mariage spécifique aux couples de même sexe, avant d’ajouter « ça ne sert à rien qu’on soit contre la GPA, si on n’abroge pas la loi Taubira » ; le même jour le site Atlantico indiquera que 68% des Français sont favorables au mariage gay et 53% à l’adoption par des couples de même sexe

14-23 novembre 2014 : le Théâtre national de Chaillot programme la pièce Oh boy ! d’Olivier Letellier, histoire d’un jeune homosexuel de 26 ans confronté à la mort de son père et à la garde de ses jeunes demi-frères et sœurs, Molière du jeune public 2010, à la suite de déprogrammation par l’académie de Créteil « par crainte de ne pas savoir gérer d’éventuels problèmes avec les parents » des CM1-CM2 de Bonneuil (Val-de-Marne) ; de la même façon le court métrage Ce n’est pas un film de cow-boys de Benjamin Parent, Queer Palm 2012, est déprogrammé des Echos du Festival du film d’éducation en cours dans les Pays de la Loire (car visé par les VigiGender en Loire Atlantique au même moment)

18 novembre 2014 : dans le journal Libération Eric Fassin critique « l’alibi de la marchandisation des corps » prétexte à ne pas évoluer, pour lui l’argent est déjà partout : « pour contrecarrer les effets de le domination, il faut soumettre l’ordre sexuel, comme tout l’ordre social, à des règles définies au nom de principes. Que faut-il accepter, et à quel prix, et que doit-on refuser à tout prix ? Débattons-en. Mais ce qu’il faut combattre, c’est l’exploitation, sexuelle ou pas. L’exception sexuelle n’est qu’une illusion. »

19 novembre 2014 : sortie du film du portuguais Joaquim Pinto Et maintenant ? joué par Pinto lui-même et son ami Nuno Leonel, Pinto vit depuis 20 ans avec le VIH, doublé d’une hépathite C, le film retrace « l’impondérable survie dont son corps est le dépositaire, fragile et résistant, exténué et jaillissant, émacié et resistant » dit le critique du Monde qui le rapproche des diaristes du sida que sont Hervé Guibert (la Pudeur ou l’Impudeur 1993), Derek Jarman (Blue 1993) ou Pippo Delbono ; Pinto a connu André Téchiné, Guy Hocquenhem et Serge Daney, il était proche de la star nationale du rock portugais Antonio Variaçoes (1945-1984) mort du sida, il tient à 57 ans une petite maison d’édition et vit dans la campagne lisboète avec son compagnon

 20 novembre 2014 : journée du TDoR, pour cette occasion le Trans Murder Monitoring publie une carte du monde et une liste qui montrent que 226 personnes trans’ ont été assassinées au cours des 12 derniers mois dont 113 au Brésil, 31 au Mexique, 12 au Honduras, 10 aux USA et 10 au Vénézuela ; en France, l’interLGBT diffuse des chiffres alarmants : 8 trans sur 10 sont victimes de harcèlement, 3 trans sur 4 se sont fait insulté à cause de leur transsexualité, 3 trans sur 5 ont subi des menaces physiques, 2 trans sur 5 ont subi un harcèlement sexuel, 1 trans sur 4 a du déménager, 1 trans sur 6 a été harcelé par la police, 1 trans sur 4 s’est déjà fait insulté par son médecin, les trans ont un taux de chomage deux fois supérieur, 70% des jeunes trans sont harcelés à l’école ; l’Observatoire de la transidentité de Karine Espineira et Maud Yeuse explique que 23% des trans se disent homosexuelles, 30% hétérosexuelles, 22% bisexuelles et 25% se disent autres, elles constatent que les équipes hospitalières sont beaucoup moins accueillantes à l’égard de celles qui se disent homosexuelles ou bisexuelles comme s’il y avait une injonction à être « normales » (c’est-à-dire hétérosexuelles) dès lors qu’elles avaient changé de sexe, et que 96% des victimes de la transphobie ne portent pas plainte ; Karine Espineira souligne l’intérêt des démarches attentives à la transidentié, celles de Françoise Sironi dans Psychologies des transsexuels et des transgenres, ou d’Eric Fassin

25 novembre 2014 : la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, présente le « plan d’action pour l’égalité entre filles et garçons », une centaine de pistes pédagogiques destinées à dédramatiser les enjeux après des mois de crispation sur les « ABCD de l’égalité », pour tous les niveaux de scolarité, impliquant les parents d’élèves, avec l’objectif à terme de former 25 000 enseignants par an

Décembre 2014 : parution du livre de Virginie Despentes Vernon Subutex 1, premier tome de l’odyssée parisienne d’un disquaire déchu ; 3 livres remarqués ont précédé cette parution Baise-moi en 1994, King Kong théorie en 2006 et Apocalypse bébé en 2010

Décembre 2014 : parution du livre Miracle de Jean Genet de Brigitte Brami, long poème écrit par une “captive amoureuse aussi déjantée qu’érudite”, l’auteur qui a fait l’expérience de la prison est une passionnée de l’œuvre de Genet qu’elle connait admirablement

Décembre 2014 : le RAVAD (réseau d’assistance aux victimes d’agressions et de discriminations) présidé par l’avocat Jean-Bernard Geoffroy, a conduit ses actions de l’année dans des actions de formation à la défense des victimes d’agressions et de discriminations (avec un budget de près de 15 000 € alimenté par des fonds propres et des subventions de la ville de Paris et du ministère de la Justice)

Décembre 2014 : Colin Giraud, lauréat de la Fondation pour les Sciences sociales et sociologue à l’université de Paris-Ouest-Nanterre, publie une enquête sur la condition des homosexuels dans la Drôme, pour lui « L’espace drômois ne constitue pas forcément un environnement hostile, stigmatisant et difficile à vivre… Le terrain drômois ne dispose d’aucun bar gay en tant que tel et ne regroupe que quelques lieux commerciaux visibles » (2 saunas à Valence, une discothèque organisant des soirées gay le samedi à 15km de la ville des lieux de drague extérieurs, des plages gaus sur les bords de la Drôme et des café valentinois gay friendly), dès lors ajoute François Héran, directeur scientifique :« Il y a une capacité d’indifférence d’un côté, une capacité de discrétion de l’autre, qui permet aux deux groupes de s’accomoder, sans que le groupe minoritaire ait à dissimuler ses lieux et ses réseaux »

Décembre 2014 : en Grande-Bretagne, 1 115 réfugiés ont demandé l’asile sur la base de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre, soit une augmentation de 400 % par rapport à 2009, le plus grand nombre de demandes d’asile provient du Pakistan où l’homosexualité est punie de 2 ans d’emprisonnement

Décembre 2014 : à Marseille, il y a eu au cours de l’année 172 mariages de même sexe concernant 90 couples d’hommes et 82 couples de femmes (sur un total de 3 061 mariages, soit 5,6 %), ces mariages ont eu lieu en plus grand nombre dans les 4ème et 5ème arr. (50 mariages), les 6ème et 8ème arr. (39), les 9ème et 10ème (20) et les 13ème et 14ème arr. (19), avec le plus grand nombre de couples d’hommes dans les 6ème et 8ème arr. (24couples) et le plus grand nombre de couples de femmes dans les 4ème et 5ème arr. (30 couples), les 15ème et 16ème arr. ont connu le moins de mariages, 7, dont un seul couple d’hommes ; la proportion de mariages de mêmes sexe est le plus fort dans les 4ème et 5ème arr. (16,6% avec 50 mariages sur 301 au total) et le plus faible dans les 15ème et 16ème arr. (2,6% avec 7 mariages sur un total de 268), les 6ème et 8ème arr. sont à 6,3%, les autres arr. sont à 4,1% (les 13ème et 14ème arr. avec 19 mariages sur 461) et moins

Décembre 2014 : en Algérie, ouverture sur site internet di 1er n° de la 1ère revue LGBT El Shad (anormal), l’un des fondateurs déclare au site Algérie-Focus : « Nous revendiquons cette anormalité, au même titre que tout le monde est anormal. Nous voulions justement nous réapproprier ce terme pour montrer aux lecteurs que l’anormalité est normale et que la différence est une richesse » ; ils annoncent que le prochain n° sera bilingue français-arabe

Décembre 2014 : aux USA, alors que les études les plus récentes estiment que 40 à 50% d’enfants transgenres font au moins une tentative de suicide avant leur 20ème anniversaire, timidement un courant d’ouverture à l’égard des enfants souffrant de « dysphorie du genre » se développe, en Californie par exemple, et des Cies d’assurances remboursent un traitement retardateur de puberté prescrit par un endocrinologue afin de permettre aux familles de gagner du temps et à l’adolescent de faire son choix à 18 ans

Décembre 2014 : aux USA, le champion olympique de décathlon en 1976 à Montréal, Bruce Jenner, divorce de Kris Kardashian avec laquelle il a eu trois filles ; lui, l’ancien mâle bodybuildé, vit des changements physiques qui lui donnent un look androgyne, il pourrait annoncer prochainement son changement de sexe, à l’âge de 65 ans ; d’autres célébrités ont changé de sexe, comme Richard Raskind devenu Renee Richards obtenant de jouer au tennis sur le circuit féminin en 1975 ou Dwight Stones ancien sauteur en hauteur

1er-2 décembre 2014 : Aides diffuse le tract “Tendre le doigt pour me faire dépister” incitant au dépistage rapide (TROD) permettant de connaître en 30 minutes son statut sérologique, test de “dépistage démédicalisé” pratiqué depuis 2011 par des militants associatifs, destiné à des poublics  qui se tiennent à distance des institutuions médicales

3 décembre 2014 : en Finlande, vote de la légalisation du mariage des couples de même sexe ; le même jour est lancé la collection des dessins de Tom of Finland dont le succès est immédiat, puis le théâtre de la ville de Turku – où est né Tom of Finland – présente une comédie musicale inspirée du dessinateur ; dans ce pays où la promotion de l’homosexualité était interdite jusqu’en 1999, la présidente de l’association LGBT finlandaise Seta, Viima Lampinen approuvera – en 2017 –  la diffusion très large des œuvres de Tom of Finland : “Plus Tom of Finland est mainstream, plus c’est facile pour les homosexuels de faire leur coming out et pour d’autres artistes de travailler sur le même sujet”

6 décembre 2014 : au Canada, manifestations à l’occasion du 25ème anniversaire de la tuerie de l’Ecole polytechnique de Montréal en 1989, soulignant plusieurs faits alarmant : depuis cette date plus de 1 500 femmes ont été au Canada tuées par meur conjoint ou leur petit ami, ou ex-conjoint et ex-petit ami, tous les 6 jours en moyenne une canadienne est tuée par son partenaire, et 67 femmes ont été tuées par leur conjoint ou leur petit ami en 2009, tous les jours plus de 3000 femmes et leurs enfants doivent séjourner dans les divers refuges d’urgence pour échapper à la violence conjugale, chaque année plus de 40 000 arrestations résultent de violences conjugales soit 12% de toutes les affaires conjugales au Canada (mais il faut noter que seuls 22% de tous les incidents sont rapportés à la police…), en une année seulement 427 000 femmes âgées de plus de 15 ans ont rapporté avoir été victimes d’agression sexuelle, au Québec les femmes issues des populations autochtones (Inuites et métisses) sont 8 fois plus susceptibles d’être victimes d’homicide conjugal que les non-autochtones

7 décembre 2014 : en Egypte, 26 hommes soupçonnés de s’être livrés à une « orgie homosexuelle » sont trainés largement dévêtus hors d’un hammam du quartier Ramsès au Caire par la police des mœurs, accompagnée de journalistes de télévision, parmi eux le propriétaire du hamman et 4 de ses employés ; en un an, le régime du président Abdelfattah Al-Sissi – qui veut donner des gages aux islamistes après avoir renversé le président Morsi – aurait entrainé 80 condamnations pour « déviance » « débauche » ou « publicité immorale », soit 150 depuis l’éviction de Frères musulmans en juillet 2013 ; l’entreprise est appuyée par les 2 principaux chefs religieux (Ahmed al-Tayeb, cheikh d’Al-Azhar, et Tawadros II, pape de l’église othodoxe d’Alexandrie), le portail internet Sada el-Balad qui stigmatisera le café « athée » « repaire d’adorateurs de santan » fermé le 14 décembre, les émissions et articles portés sur le sensationalisme et le quotidien Tahrir qui estime nécessaire de « montrer que cette société a besoin d’être éduquée par un pouvoir vertueux » ; le contexte est très proche de celui qui existait sous le régime du président Hosni Moubarak renversé en 2011

11 décembre 2014 : au Front National, « arrivée » de Sébastien Chenu, ancien secrétaire national UMP (proche de JF Copé, ancien chef du cabinet de Christine Lagarde, candidat UMP aux municipales dans le IIème arr. à Paris avant d’être écarté par NKM, directeur de la stratégie à France 24, et cofondateur de Gaylib) soutenu par Florian Philippot, Chenu est reconnaissant à Marine Le Pen qui « a toujours pris soin de ne jamais ostraciser les gays… Aujourd’hui l’UMP est devenue le parti de tous les conservatismes sociétaux et européens » ; le site catholique Le Salon Beige appele à protester contre cette « erreur politique, morale et culturelle », Bruno Gollnisch se dit « extrêment étonné, pour ne pas dire stupéfait », il s’étonne « que l’on envisage de confier d’importantes fonctions à M. Chenu, alors qu’il a été jusqu’ici le représentant d’un communautarisme homosexuel que nous ne partageons pas » ; Marion Maréchal-Le Pen parle de « cette homosexualité militante » qui la fait douter d’un « engagement sincère » au sein d’un parti qui la combat ; en 2011 Roger Holeindre, ancien de l’OAS, avait dit à Jean-Marie Le Pen : « Ta fille ne s’est entourée que de pédés, et ça ne me plaît pas » ; en campagne présidentielle en 2007, JM Le Pen avait déclaré : « Dans le Marais de Paris, on peut chasser le chapon sans date d’ouverture et de fermeture, mais dans le marais de Picardie, on ne peut chasser le canard en février » ; en 2010 Marine Le Pen déclarait à Lyon : « J’entends de plus en plus de témoignages sur le fait que dans certains quartiers, il ne fait pas boin être femme, ni homosexuel, ni juif, ni même français ou blanc » ; en 2012, Sylvain Crépon dans son Enquête au cœur du nouveau Front national interrogeait Louis Aliot sur les nombreux militants homosexuels qui rejoignait le FN se voyait répondre : « Il viennent parce qu’ils se sentent menacés par l’homophobie des jeunes d’origine arabo-musulmane » ; le 26 septembre 2014, Marine Le Pen a déclaré sur i-Télé à propos de la loi Taubira : « J’ai été claire depuis le début, nous reviendrons sur cette loi. Oui j’abrogerai la loi. »

12 décembre 2014 : le Conseil d’Etat prend la décision de donner la nationalité française à des enfants issus de GPA dès lors que l’un des deux parents est français, comme c’est le cas des enfants du couple Sylvie et Dominique Menesson et de 44 enfants en attente ; depuis une quinzaine d’année l’administration française refusait de reconnaitre ces enfants s’ils étaient issus de GPA ; la circulaire du 25 janvier 2013 du ministre de la Justice demandant aux procureurs des tribunaux d’instance de délivrer des certificats de natinalité française dans ces cas là était attaquée par des députés UMP et 5 associations devant le Conseil d’Etat ; la décision du Conseil d’Etat fait suite à celle de la CEDH du 26 septembre 2014

12 décembre 2014 : au Front national, Marine Le Pen impose Sébastien Chenu, fondateur de Gay Lib, transfuge de l’UMP, à la tête du collectif Culture du Rassemblement Bleu Marine aux côtés de Gilbert Collard, c’est l’occasion d’un grand déballage contre la vieille garde (Marion Maréchal-Le Pen, Bruno Gollnisch, Christine Arnautu, Aymeric Chauprade) ; Sebastien Chenu trouve au FN des amis, Steeve Briois, leader du FN à Hénin-Beaumont, et de Bruno Bilde, conseiller spécial de la présidente ; à noter que c’est Sébastien Chenu, professionnel de la communication, que le maire de Marseille a imposé à Suzanne Ketchian et Gilles Dumoulin en 2012 pour la communication de l’Europride 2013 (grâce à un financement de la ville)

17 décembre 2014 : l’IFOP publie une enquête Les Françaises et l’orgasme à l’occasion de le Journée mondiale de l’orgasme réalisée auprès de 1 0006 Françaises de plus de 18 ans : les femmes jouissent moins que les hommes, une femme sur 3 dit n’avoir pas eu d’orgasme au cours de son dernier rapport sexuel soit une proportion 5 fois plus grande que leur partenaire, seules 60% des femmes en couple ont « souvent » un orgasme avec leur partenaire actuel, 27% parfois, 8% assez rarement et 5% jamais, près des 2/3 des sondées disent avoir déjà simulé l’orgasme ; le degré de satisfaction des femmes quand à leur vie sentimentale est très liée à la fréquence de leurs orgasmes ; la pénétration vaginale est l’acte sexuel le plus pratiqué mais ne permet d’atteindre l’orgasme facilement que pour 28% des femmes ; la double stimulation, vaginale et clitoridienne, permet au plus grand nombre de jouir « très facilement » mais sa prévalence est 2 fois moins importante que la pénétration viginale

21 décembre 2014 : en Grande Bretagne, le chanteur Elton John et son compagnon David Furnish se marient 9 ans après la cérémonie de leur union civile dans leur propriété de Windsor

28 décembre 2014 : aux USA, dans une banlieue résidentielle de Cincinnati (Ohio), Leelah Alcorn, adolescent de 17 ans, se jette sous les roues d’un camion parce qu’il se sent « comme une fille enfermée dans un corps de garçon, et je me sens ainsi depuis l’âge de 4 ans. Je ne savais pas qu’il y avait un mot pour décrire ce que je ressentais ; je savais encore moins qu’il était possible pour un homme de devenir femme, alors je n’ai rien dit à personne, et j’ai continué à faire des choses de garçon pour essayer de rentrer dans le moule… Quand j’ai eu 14 ans, j’ai appris ce que c’était être trangenre, et j’ai pleuré de joie. » ; Leelah décide de faire son coming out au lycée en tant que garçon homosexuel, et non pas comme trangenre ; pour la punir ses parents, membres de la droite chrétienne, lui coupent tout accès aux réseaux sociaux pendant plusieurs mois, lui confisquant ordinateur et téléphone, pour l’empêcher de lire des choses « inappropriées » ; Michele Bachmann, candidate aux primaires républicaines en 2012, a fait financer par les pouvoirs publics une clinique thérapeutique de « conversion » à Minneapolis (Minnesota), ces thérapies jugées dangereuses par l’American Psychological Association, sont interdites dans deux Etats américains mais continuent d’être utilisées