Années 2010 : 2ème semestre 2013

Août 2013 : un « village » destiné aux retraités LGBT à Sallèles d’Aude créé par une société britannique provoque des réactions : village canal du midi avec 107 maisons individuelles (environ 240 000 € la maison + 70€/semaine de frais de gestion)

Août 2013 : vague d’homophobie dans les Caraïbes ; le 18 août arrestation à Saint-Domingue du jeune cinéaste Melvin Duran et un ami, libérés le lendemain, et assassinat à San Cristobal de Randelyn Mancebo Medina par un jeune homme qui a reconnu avoir eu des relations avec lui ; multiplication des agressions en République dominicaine, en Jamaïque, en Haïti ; les lois antisodomie, plus ou moins appliquées, sont en vigueur dans 11 pays de la région ; selon l’association Amigos siempre amigos (ASA) au moins 25 homosexuels et transsexuels dominicains ont été assassinés depuis 2006, un seul a été traduit en justice ; le 22 juillet le travesti jamaïcain Dwayne Jones (Gully Queen) qui dansait lors d’une fête de Montego Bay a été reconnu, battu, poignardé et exécuté d’une balle ; en 2006 Time a qualifié la Jamaïque de « lieu le plus homophobe sur terre », sous l’influence des télévangélistes évangéliques, en 2012 lors d’un sondage 46% des Jamaïcains ont exprimé leur répulsion face à l’homosexualité ; en Haïti la CIDH (commission interaméricaine des droits de l’homme) a indiqué 47 cas de violences et d’agressions homophobes entre le 17 et le 24 juillet 2013, la Mission des nations unies pour la stabilisation (Minustah) s’est déclarée « gravement préoccupée » par cette situation, des manifestations ont été organisées en juillet à Port au Prince et à Jacmel par une coalition d’Eglises protestantes contre « l’institutionnalisation de l’homosexualité en Haïti » , le 10 août une fête privée organisée à Port au Prince pour les « fiançailles » d’un coopérant anglais et d’un jeune haïtien a été violemment interrompue ; à Saint-Domingue la hiérarchie catholique mène une croisade contre le nouvel ambassadeur des USA, James Wally Brewster, militant LGBT et important contributeur du président Obama, l’évêque auxiliaire Mgr Pablo Cedano a qualifié sa nomination de « manque de respect », « il va souffrir et devra partir », son supérieur le cardinal Nicolas de Jésus Lopez Rodriguez, qui traite publiquement les homosexuels de « maricones » (pédés), l’a soutenu, Delvis Ventura, porte parole de la communauté LGBT a dénoncé « la double morale de l’Eglise qui attaque les gays et couvre les curés pédérastes »

Août 2013 : aux USA, le catcheur Darren Young, 33 ans, fait son coming out

Août 2013 : dans le Finistère, le Syndicat intercommunal Elorn met en place 3 Ehpad (Jacques Brel, Georges Brassens et Ker Laouena) dans lesquels la vie intime des personnes âgées est préservée, le jeune directeur du syndicat intercommunal, Eric Seguin, explique que le profil des pensionnaires va changer avec la génération des soixante-huitards et les couples homosexuels, et qu’alors qu’il y a aujourd’hui 90% de femmes, l’avenir sera à la parité et les couples voudront être pris en charge

Août 2013 : au Maroc, une jeune fille (Aïda) violée  par un groupe d’hommes, dans le quartier de Derb El Foukhara à Casablanca, soutenu par ses parents, porte plainte ; ses agresseurs seront été condamnés à 5 ans de prison, mais si la justice lui donne raison, sa vie quotidienne deviendra un calvaire : “Maintenant que je ne suis plus vierge, je suis considérée comme une prostituée” et elle portera désormais un voile chaque fois qu’elle sortira dans la rue pour se protéger

4 août 2013 : en Allemagne, la presse révèle qu’une candidate FDP (libéral), Dagmar Döring, 53 ans, avait publié dans les années 1980 un texte sur le plaisir lui apportait une fillette de 9 ans ; de leur côté, les Verts font savoir que dans les années 1980 plusieurs instances régionales des Verts souhaitaient dépénaliser la pédophilie (Rhénanie du Nord-Westphalie, Rhénanie-Palatinat, Brême, Hambourg et Berlin) sans que cela devienne une revendication nationale, de plus les milieux homosexuels proches des Verts et le mouvement féministe et son égérie Alice Schwarzer, se sont peu à peu désolidarisés des militants pédophiles ; Jurgen Trittin – favorable à la dépénalisation de la pédophilie à la tête de la liste des Verts à Göttingen en 1981- coprésident du groupe socialiste au Bundestag et tête de liste des Verts en 2013 contre Angela Merkel, la révélation de ces positions des Verts porte, 33 ans plus tard, un coup sévère à leur score électoral national qui baisse 8,4%

mi-août 2013 : le gouvernement fait état du fait que toute personne originaire d’un pays étranger pourra bénéficier de la loi sur le mariage si elle se marie avec un ou une française, sont exceptés onze pays avec lesquels la France est engagée par convention (Pologne, Bosnie, Monténégro, Serbie, Kosovo, Slovénie, Maroc, Algérie, Tunisie, Cambodge et Laos), dans ces cas l’officier d’état-civil devra interroger le procureur, ce qui ouvre un certain aléa sur ce qui se pratiquera dans les diverses parties du territoire national

10-18 août 2013 : en Russie, les championnats du monde d’athétisme à Moscou, prennent place quelques mois avec les Jeux olympiques de Sotchi en 2014, la reine du saut à la perche, la Russe Yelena Isinbayeva, 31 ans, juge nécessaire de lancer l’avertissement aux athlètes, les invitants à se plier à la nouvelle loi russe criminalisant « la propagande homosexuelle » promulguée en juin : « Chez nous, les hommes vivent avec les femmes, c’est historique. En Russie, nous n’avons pas eu ce genre de problèmes et nous n’en voulons pas à l’avenir » ; le 17 août les athlètes russes Ksenia Ryzhova et Taztiana Firova se sont embrassées sur la bouche sur le podium où elles venaient de recevoir leurs médailles d’or du 4x400m ; les étrangers qui se livrent à la « propagande » risquent une amende de 100 000 roubles (2 300 €), 15 jours de détention et l’expulsion du pays, en juillet des néerlandais se sont fait expulsés pour ce motif ; un sondage de l’institut Vtsiom indique que 88% des Russes soutiennent l’interdiction de la propagande homosexuelle et 54% qu’il faut punir l’homosexualité ; le 9 mai Vladislav Tornovoï, 23 ans, a été battu à mort, le 29 mai Oleg Serdiouk, 39 ans, a été lynché ; le patriarche orthodoxe Kiril a associé le mariage entre 2 personnes de même sexe à l’Apocalypse, le journaliste vedette Dmitri Kiselev a galvanisé les esprits en expliquant qu’il faut « enterrer ou brûler les cœurs des homosexuels décédés » et la député Elena Mizoulina propose un impôt sur les célibataires ainsi qu’un contrôle de l’église orthodoxe sur les familles, priées de faire 3 enfants au minimum et de confiner les femmes à la cuisine ; pour sa part, l’écrivaine russo-américaine Masha Gessen est partie pour New-York avec sa compagne et leurs 3 enfants ; l’article 33 de la Charte olympique interdit toute discrimination : raciale, politique, sexuelle ou religieuse

15 août 2013 : à Lyon, les SPI (Sœur de la perpétuelle indulgence) font une Déclaration d’amour avec mégaphone sur une place publique

22 août 2013 : le soldat américain Bradley Manning se présente dans un communiqué « Je suis Chelsea Manning. Je suis une femme », au lendemain de sa condamnation à 35 ans de prison pour avoir transmis à Wikileaks plus de 700 000 documents confidentiels de l’armée américaine, il a 25 ans un expert psychiatre était venu à la barre affirmer que le soldat souffrait de troubles liés à son genre ; son avocat indique qu’il ne demande pas à être détenu dans une prison pour femmes

23 août 2013 : à Bollène, le maire Ligue du Sud, Marie-Claude Bompard, refuse de marier deux femmes, Angélique et Amandine, celles-ci finalement mariées par un agent de la mairie sans délégation du maire, porteront plainte mais leur plainte sera classée sans suite par le procureur ; l’association Mousse considérant qu’il s’agit d’une discrimination commise par un officier d’Etat portera plainte à son tour et citera Marie-Claude Bompard le 5 août 2016 devant le tribunal de Carpentras, celle-ci dira alors qu’elle ne regrette rien et lancera “un message d’appel à la résistance, quitte à être placée dans un camp de parias”

27 août 2013 : 596 mariages entre personnes de même sexe ont été célébrés dans les 50 plus grandes villes (Paris 273, Montpellier 16, Marseille 15, Rennes 7, Le Havre 4, Lille 9), soit près de1% du total des mariages célébrés en France en 3 mois

31 août 2013 : aux USA, mariage de Michael Kaiser, 59 ans, président du Kennedy Center, centre d’arts dramatiques de Washington, et de John Roberts, 32 ans, économiste, dans le district de Columbia où le mariage entre 2 personnes de même sexe est légal depuis 2010, le mariage est célbré par Ruth Ginsburg, juge à la Cour suprême des USA ; celle-ci a participé fin juin à la majorité de 5 voix contre quatre qui a abrogé le « defense of marriage act » de 1996 qui définissait le mariage comme l’union entre un homme et une femme

Septembre 2013 : à Marseille, le chorégraphe Christophe Haleb, à la tête de la compagnie La Zouze depuis 20 ans, présente à la Cité des Arts de la rue, aux Aygalades, une composition électro-acoustique “au plus proche de l’individu dans une période mouvementée faite d’errance et de tremblement idéologique”, il s’interroge sur “le mythe de la dégradation, de la transformation, de l’immortalité”

Septembre 2013 : à Marseille, HES soumet un questionnaire aux candidats PS au élections municipales

Septembre 2013 : en Grande-Bretagne, la pasteur intérimaire, George Gebauer, 87 ans, refuse de baptiser Alfie, un enfant de 2 mères de 22 et 25 ans, à Portsmouth, parlant de « déséquilibre hormonal », après lui l’archidiacre du diocèse, Gavin Collins, recadre l’affaire alors que la loi sur les mariages gays a été adoptée en juillet 2013, en enregistrant le baptème considérant qu’il faut « rendre compte de façon précise des faits tels qu’ils sont, et non comme les « parents souhaitent ou même prétendent qu’ils sont »

Septembre 2013 : une estimation évalue à 20 000 le nombre de personnes qui se prostituent en France, dont 85% sont des femmes ; plus de 80% sont d’origine étrangère, en particulier roumaines et nigérianes ; une députée Maud Olivier propose la pénalisation des clients selon le modèle de pays d’Europe du Nord (Suède, Norvège, Islande) ; Médecins du Monde, Act Up ou les Amis du bus des femmes ont affirmé que ce serait un risque d’aggraver la situation concrète des prostituées de rue ou de favoriser le rôle d’internet moins aisé à cibler

Septembre 2013 : l’acteur comique Pierre Palmade se déclare “triste” d’être homosexuel

Septembre 2013 : en Russie, Vladimir Poutine déclare : « Nous voyons combien les pays euro-atlantiques rejettent leurs racines, y compris les valeurs chrétiennes qui constituent la base de la civilisation occidentale. Ils nient les principes moraux et toutes les identités traditionnelles : nationales, culturelles, religieuses et même sexuelles » ; en octobre 2013, le ministre de la culture, Vladimir Medinski ajoute : « Les fondements de la politique culturelle de la Russie doivent comporter une grande famille en pleine santé, des loisirs sains, un travail créatif libre, la liberté de penser, l’aopprentissage par soi-même et un travail spirituel permanent »

10 septembre 2013 : Steven Cohen, performeur sud-africain, se fait arrêter place du Trocadero, dressé sur des talons noirs, le torse serré dans un bustier blanc, le sexe enrubanné tenu en laisse par un coq, il se veut « juif, blanc et pédé », il a déjà fait des performances à Ground Zero à New-York, au Mémorial de la Shoah de Lyon et dans des bidonvilles de Johannesburg

10 septembre 2013 : la cour d’appel de Caen annule une décision du tribunal de Coutances condamnant pour la 1ère fois un diocèse à effacer un baptème

13 septembre 2013 : en Inde, 4 violeurs d’une étudiante de 23 ans, sont condamnés à la peine de mort, par pendaison ; l’agression a eu lieu le 16 décemnbre 2012 dans un quartier pauvre de New-Delhi où vivait l’un des agresseurs Ram Singh, chauffeur de bus ; l’étudiante et son compagnon ont été jetés nus sur la route par 6 hommes de 17 à 35 ans ; devant l’indignation populaire, le Parlement a fini par voter une loi punissant sévèrement les cas de viol, perpétuité ou peine de mort ; le bureau indien des statistiques a enregistré 2 579 plaintes pour viol en 2011 dans les 53 villes principales sur un total de 24 026

14-15 septembre 2013 : tenue au Parc Floral du bois de Vincennes de l’Université d’été de la Manif pour Tous, Anne Coffinier, normalienne, énarque, diplomate, présidente de la Fondation pour l’école, fait état du fait que « cela fait dix ans » qu’elle défend « une école post-idéologique » : sa Fondation a distribué 1,8 millions € de dons privés à 62 écoles hors contrat en 2012

24 septembre 2013 : aux USA, la diva russe Anna Netrebko se produisant au MET (Metropolitan Opera de New York) dans l’opéra Eugène Onéguine de Tchaïkovki est interpellée par les apostrophes « Anna votre silence tue les homosexuels russes ! », une pétition lancée sur Internet à l’initiative du compositeur gay Andrew Rudin appelait le MET pour qu’il dédie sa soirée aux homosexuels russes afin de protester contrze la loi votée en juin par Vladimir Poutine contre la « propagande » homosexuelle, la diva russe qui a fait les beaux jours du MET depuis 2002 répond alors sur Facebook qu’elle n’a jamais pratiqué « la moindre discrimination de race, d’ethnie, de sexe ou d’orientation sexuelle »

28 septembre 2013 : se référant à Carole Paterman et Judith Butler (dans les démocraties modernes nos corps ont été exclus du contrat hétérosexuel) et à Monique Wittig ( l’hétérosexualité n’est pas une simple pratique sexuelle, c’est un régime politique), Beatriz Preciado écrit dans Libération à propos de la PMA : « La bataille actuelle pour l’extension de la PMA aux corps non hétérosexuels est une guerre politique et économique pour la dépathologisation de nos formes de vie et pour le contrôle de nos matériaux reproductifs. Le refus du gouvernement de légaliser la PMA pour les couples et les individus non-hétérosexuels viendrait soutenir les formes hégémoniques de reproduction et confirmerait que le gouvernement de Hollande perpétue une politique d’hétérosexualisme d’Etat. »

Octobre 2013 : en Autriche, l’extrême droite du BZÖ (alliance pour l’avenir de l’Autriche) fondé par Jörg Haider en 2005, mort en 2008 (au volant de sa voiture, en sortant d’un bar homosexuel), se donne un nouveau laeder ouvertement homosexuel Gerald Grosz, en mai 2013 il a conclu un partenariat enregistré révélant du même coup son homosexualité et a proposé en juillet 2013 d’ouvrir le droit aux gays et aux lesbiennes à l’adoption conjointe

Octobre 2013 : préparation d’un projet de loi sur le statut du beau-parent dans un contexte où il y a 720 000 familles recomposées en France dans lesquelles grandissent 1,5 millions d’enfants (dont 940 000 nés d’une précédente union)

Octobre 2013 : l’association Le Refuge existe depuis 2005, elle publie ses chiffres d’activité de l’année 2012 (930 accueils, 703 accompagnements à distance et 113 jeunes hébergés ou en accueil de jour), soit 2 348 contacts pris avec l’association et 296 jeunes hébergés depuis l’origine ; elle a 2 313 pour l’année 2013 (il y en avait 500 en 2010)

Octobre 2013 : à Bordeaux, création du local associatif le Girofard, à l’initiative d’Alexandre Sentucq et Daniel Galy, avec Georges Giraud et Jérémie Feytout ; puis sera créé le Groupe Mémoire Homosexuelle de Bordeaux (GMHB) avec Sambingo Cardoso, Stéphane Pestre et Sylvain Dupont, destiné à transmettre l’histoire du mouvement homosexuel bordelais

Octobre 2013 : en Grande-Bretagne, parution de l’autobiographie de Steven Patrick Morissey, né en 1959 à Manchester, chanteur des Smiths de 1982 à 1987, il y décrit l’histoire d’amour fusionnel qu’il a vécu pendant 2 ans avec Jake Owen Walters, « Pour la première fois de ma vie, l’éternel je devient nous » ; il écrit pourtant : « Malheureusement, je ne suis pas homosexuel. D’un point de vue technique, je suis humansexual. Je suis attiré par les humains. Mais bien sûr par peu d’entre eux… »

4-5 octobre 2013 : 2 soirées sont organisées par le CLGT Paris-IDF dans le cadre de Octobre rose sur la sensibilisation et la prévention des cancers féminins

7 octobre 2013 : mort de Patrice Chéreau (1944-2013), directeur du Théâtre des Amandiers à Nanterre, metteur en scène de pièces de Genet et de Bernard-Marie Koltès, metteur en scène d’Opéra avec la Tétralogie à Bayreuth de 1976 à 1980, et de cinéma avec l’Homme blessé,  de La Reine Margot (1994) et de Ceux qui m’aiment prendront le train (1998), acteur dans Danton d’Andrej Wajda (1982) et dans Adieu Bonaparte de Youssef Chahine (1985)

7 octobre 2013 : aux USA, la Fédération internationale des jeux internationaux homosexuels réunie à Cleveland désigne Paris pour être le siège des Gay Games de 2018

10-13 octobre 2013 : à Marseille, 6ème édition du festival Ze Festival de Polychromes (Nice) –  2ème édition à Marseille – ainsi qu’à Salon de Provence, avec les projections de Still/Here, Five dance, Solo, Sexual tension volatile, Good as you, Entretien avec un vampire, When night is coming, La Triche, sur le Chemin des dunes, Joe+Belle, Facing mirors, Mon dernier round, Two mothers, Todo el mondo tiene a alguien menos you, Behaving badly, Vent d’ouest, La Vie d’Adèle, Snails in the rain, Les Garçons et Guillaume à table,  et de nombreux court-métrages

10 octobre 2013 : en Algérie, à Alger pour la commémoration du Sultan ottoman Selim 1er, les sympathisants de l’association LGBT Abu Nawas créée il y a quelques années allument une bougie ; dans la capitale certains salons de thé et des bars sont plus ouverts pour accueillir les LGBT

12 octobre 2013 : au Maroc, un kiss-in est organisé devant le parlement de Rabat, une quarantaine de personnes dont une dizaine de couples rassemblés sont brutalement agressés par des contre-manifestants, une organisation de Nador l’association unifiée des droits de l’homme et des libertés publiques porte plainte contre 3 des militants du kiss-in ; auparavant deux adolescents de 14 ans s’étaient montré sur les réseaux sociaux en train de s’embrasser devant un lycée de Nador, ils seront acquittés le 6 décembre

14 octobre 2013 : Gwen Fauchois, ancienne militante d’Act Up, souligne ce que la loi sur le droit au mariage doit aux combats des premiers militants contre le sida ; il parle des morts, « leur absence nous déchire toujours le cœur. Et le silence qui entoure leurs combats est une insulte à la bravoure dont ils ont fait preuve. Aux souffrances endurées. Aux victoires qu’ils ont remportées. Aux droits qu’ils ont conquis… Se souvenir de l’histoire de la lutte contre l’épidémie dans ce pays, c’est aussi se souvenir que nous avions déjà dû batailler très durement contre des gouvernements de gauche pour qu’ils prennent les mesures qui s’imposaient. »

17 octobre 2013 : le tribunal de Lille accorde à deux femmes l’adoption plénière de deux enfants, c’est selon l’APGL le « 1er cas d’adoption de l’enfant du conjoint dans une famille homosexuelle »

20 octobre 2013 : 17ème marche de l’Existrans à Paris, « marche des trans, des intersexes et de celles et ceux qui les soutiennent », Camille Barré – pionnière de 1996 – a 54 ans ; ils et elles réclament le changement d’état civil « libre et gratuit, sans condition médicale, sans homologation par un juge », à l’image de ce qui se passe en Argentine depuis 2012

21 octobre 2013 : aux USA, le New Jersey célèbre ses 1ers mariages homosexuels et devient ainsi le 14ème Etat américain à légaliser ces unions

22 octobre 2013 : en Australie, le Territoire de la capitale australienne, Canberra, adopte une loi ouvrant le mariage aux couples homosexuels, mais il ne pourra entrer en vigueur que si la Haute Cour le décide car elle vient en contradiction avec la loi de 2004 qui définit le mariage de matière restrictive

26 octobre 2013 : à Paris, mariage de Noël Corbin, directeur des affaires culturelles de la ville de Paris avec Samuel, ils vivent avec leur petite fille Alice, conçue par PMA, à Barcelone

27 octobre 2013 : mort de Lou Reed (1942-2013) qui a subit à son adolescence 24 élecrtrochocs pour le purger de ses inclinations homosexuelles, il était à la fin de sa vie fou amoureux d’un transsexuel

30 octobre 2013 : Anne Zelensky, présidente de la Ligue du droit des femmes publie une tribune libre dans le Monde « L’appel Touche pas à ma pute humilie les femmes », elle s’insurge contre les imitateurs de l’appel des 343 femmes qui ont publié un manifeste pour la liberté d’avorter en avril 1971 dans le Nouvel Observateur, par un appel en faveur du droit à fréquenter des prostituées à paraître dans Causeur de novembre 2013 formulé prétendument par « 343 salauds », en fait par 19 hommes (dont Eric Zemour, Frédéric Beigbeder, Ivan Rioufol, Philippe Caubère, Nicolas Bedos…)

Novembre 2013 : un petit groupe mené par le très conservateur Mgr Aillet, comprenant le philosophe catholique Henri Hude, ancien conservateur du collège Stanislas, Antoine Renard, président des Associations familiales catholiques de France, et Ludovine de la Rochère rencontrent aux USA la National Organization for Marriage, les Knights of Colombus puissante organisation catholique de bienfaisance et de mécenat, ils se recueillent devant un centre d’avortement (qui aurait empêché 4 000 IVG depuis 1997)

Novembre 2013 : création officielle de l’association Sens commun, co-fondé par Madeleine de Jessey, dans la foulée de la loi Taubira promulguée en mai 2013 ; l’association scelle une convention de double appartenance avec l’UMP, tout adhérent devient de droit membre du parti ; son président sera Christophe Billan, elle revendiquera bientôt 8 000 à 10 000 adhérents et apportera son soutien à la rentrée 2016 au candidat à la présidentielle François Fillon (en 2017 Madeleine de Jessey sera en charge de la France silencieuse et Christophe Billan des questions de défense)

2 novembre 2013 : mort de l’homme de théâtre, de cinéma et d’opéra Patrice Chéreau (1944-2013) à l’âge de 69 ans, son « ami fidèle et aimant » Jean-Jacques Baudouin-Gautier publie l’annonce de son décès dans le Monde

4 novembre 2013 : aux USA, élection à la mairie de New York de Bill de Blasio (Warren Wilhelm junior), 52 ans, de père héros de la seconde guerre mondiale, divorcé quand il avait 7 ans, cancéreux suicidé quand il en avait 18, marié à une noire lesbienne Chirlane, militante de la cause homosexuelle

20-23 novembre 2013 : à Marseille, journées TDoR  organisées par ODT, SOS homophobie, AIDES, Le Planning familial et Polychromes (rencontre avec Tom Reucher, projection du film Roméos, exposition de Naïel, présentation de la Transyclopédie, soirée Fucking gender aux 3G

20-21 novembre 2013 : dans le Monde, sur la question de la prostitution s’expriment successivement en faveur, Elisabeth Badinter, puis contre, Sylviane Agacinski, la 1ère dit : « Leur interdire de faire ce qu’elles veulent avec leur corps serait revenir sur un acquis du féminisme qui est la lutte pour la libre disposition de son corps… Je ressens cette volonté de punir les clients comme une déclaration de haine à la sexualité masculine… Ces femmes qui veulent pénaliser le pénis décrivent la sexualité masculine comme dominatrice et violente… Il y a des femmes pour lesquelles ce n’est pas aussi destructeur qu’on le dit. Je regrette qu’on n’entende pas davantage les prostituées… Je ne connais aucune prohibition qui fonctionne. Elle démultiplie les pouvoirs mafieux… Une loi qui veut venir au secours des plus faibles va en multiplier les dangers… Il faut donc en faire une activité sécurisée, donner aux prostituées des droits qu’elles réclament, comme celui de s’associer ou de louer un studio. Je voudrais tellement qu’on arrête de traiter les prostituées comme des rebuts de l’humanité.» ; la 2ème dit le lendemain : « La prostitution est une servitude archaïque… La ministre des droits des femmes était dans son rôle en rappelant que l’abolition de la prostitution est la position officielle de la France depuis 1946… Il y a une totale dissymétrie entre le client qui cherche son plaisir, une fois de temps en temps, et la personne qui doit subir des relations sexuelles en série, au mépris de sa sensibilité et de son propre désir… Ce qui est en cause, c’est l’organisation du marché du sexe, avec ses producteurs (trafiquants et proxénètes), ses marchandises (les personnes prostituées) et ses consommateurs (les clients)… Le premier effet d’une pénalisation de la demande sera de décourager les réseaux en dissua dant les clients… Posons d’abord que le corps humain n’est pas à vendre, et soyons pragmatiques ensuite. »

28 novembre 2013 : mort du photographe, ancien employé des impôts, natif d’Orléans, Bernard Sellier (1948-2013), l’un des plus anciens malades du sida, contaminé au début des années 1980, il a suivi toute l’histoire du sida (discriminations, Aides, SIS, Sidaction), auteur d’album photographiques (Regards de femmes, portraits d’espoir, Il y a toujours un œil ami… 55 portraits d’espoir), traité à l’AZT dès 1986 ; il sera enterré au cimetière du Père Lachaise le 6 décembre

29 novembre 2013 : l’Assemblée nationale adopte la proposition de loi de pénalisation des clients de prosyituées, sous peine de 1 500 € d’amende ; « Je ne veux pas d’une société où les femmes ont un prix, déclare Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes… Ce sont eux qui créent le marché. L’abolitionnisme remet en cause la légitimité de ce marché », « Comment trouver glamour 10 à 15 pénétrations par jour subies par des prostituées évidemment contraintes pour des raisons économiques ?… L’amende pour les clients est légère mais il faut faire progresser les esprits, si cela ne suffit pas nous taperons plus fort » déclare Maud Olivier, rapporteure de la commission spéciale de l’Assemblée et auteure, avec Catherine Coutelle, de la proposition de loi

Décembre 2013 : en Turquie, la réédition du roman érotique Les exploits du jeune don Juan de 1911 vaut à son éditeur (Irfan Sanci) et à son traducteur (Ismail Yergüz) un procès pour « obscénité » et « publication immorale », avec mise à l’épreuve pendant 3 ans ; en 2010 la Cour européenne des Droits de l’homme a condamné la Turquie pour « censure manifeste » après la condamnation à la destruction des livres de l’éditeur (Rahmi Akda) des Onze mille verges d’Apollinaire en 1999

Décembre 2013 : Judith Butler, auteur de Trouble dans le genre (paru en France en 2005), déclare au Nouvel Observateur : « Je pense aux personnes dont le genre ou la sexualité a été rejetée et je voudrais aider à l’avènement d’un monde où elles puissent respirer plus facilement » ; ses travaux donnent lieu à de nombreuses réflexions : Sexe, genre et sexualités (Elsa Dorlin, 2008), De l’utilité du genre (Joan W. Scott, 2012), Le sexe politique (Eric Fassin,2009), Femmes entre sexe et genre (Sylviane Agacinski, 2012) ou encore La ressemblance des sexes (Elisabeth Badinter, 2012)

Décembre 2013 : parution du livre L’Université de Rebibia de l’écrivaine italienne Goliarda Sapienza (1924-1996) dans lequel elle décrit avec empathie les figures qu’elle a rencontrées dans la prison pour femmes de Rebibia à Rome, lieu qui est pour elle une expérience fondamentale dans un lieu d’initiation à une réalité autre

Décembre 2013 : en Inde, la Haute Cour de New Delhi restaure l’article 377 du Code Pénal britannique qui punit les « relations charnelles contre l’ordre de la nature avec un homme, une femme ou un animal » voté en 1860 par la puissance coloniale, abolit en 2009 ; Vivek Anand de l’association de prévention du sida Humsafar Trust souligne que l’article souligne que « le pénis ne doit aller ni dans une bouche, ni dans un anus, ni dans la main », le travail de prévention du sida devient illégal ; les hijras, caste des transsexuels, sont les plus vulnérables, Somya, 35 ans, membre de cette caste souligne : « Ils sont les plus visibles et donc personne ne veut leur donner du travail. Ils sont condamnés à la postitution et à la mendicité »

Décembre 2013 : parution du livre de Marc Lambron De l’autre côté rédigé en 1995 lors de la maladie de son frère cadet ; par ce livre, il réagit aux propos de Frigide Barjot qui s’est servi de son ancien lien avec ce frère homosexuel atteint du sida pour se « ramparder » contre les accusations d’homophobie

Décembre 2013 : parution du livre Jack Holmes et son ami d’Edmund White, 74 ans, il évoque la découverte de sa séropositivité en 1985 et, face à la mort, son engagement dans l’écriture d’une biographie de Jean Genet (parue en France en 1993), il a vécu en France de 1983 à 1990, il a alors connu “tout le monde” (Yves Saint-Laurent, Catherine Deneuve, Michel Foucault, Philippe Sollers, Julia Kristeva ou encore Marie Claude de Brunhoff qui l’a beaucoup accompagné “dans le monde”) et raconté tout cela dans Inside a Pearl. My years in Paris ; il a eu bien des difficultés à communiquer avec ses parents “alcooliques et violents. Si on parlait à table ils nous jetaient des cuillers pour nous faire taire” ; interne dans le Michigan, il a découvert Rimbaud, à 14 ans,  “Rimbaud m’a donné envie de vivre en France et de découvrir sa littérature … Rimbaud et Verlaine furent parmi les premiers couples homosexuels déclarés” ; dans les années 1960 les éditeurs refusaient ses manuscrits trop ouvertement homosexuels ; en 1983 White a écrit Nocturnes pour le roi de Naples avec ses références mythiques sur l’homosexualité

1er décembre 2013 : en Croatie, un référendum inscrit dans la Constitution que le mariage est « l’union d’homme et d’une femme », à la suite d’une pétition signée par 750 000 personnes ; l’égérie du collectif Au nom de la famille, Zeljka Markic, se défend des accusations d’homophobie et d’opacité financière dont son mouvement est l’objet

14 décembre 2013 : l’animateur de télévision Marc-Olivier Fogiel se marie avec François Roelants, le mariage est célébré par le maire de Paris, Bertrand Delanoë

31 décembre 2013 : aux USA, un homme, Musab Mohammed Masmari, met le feu au Neighbours, boite gay de Seattle, à l’occasion de la nuit de la Saint Sylvestre, pour lui “les gays devraient être exterminés”

 

Les étapes de la sensibilisation aux questions de genre en milieu scolaire (2010-2013) :

  • 30 septembre 2010, le BO spécial n°9 fait obligation d’étudier en 1ères L et ES l’influence des stéréotypes dans la société sur l’identité sexuelle
  • 2011, le manuel Bordas de SVT en dans le chapitre « Devenir homme ou femme » écrit « L’identité sexuelle est le fait de se sentir totalement homme ou femme… Expliquez brièvement la différence qui existe entre identité sexuelle et orientation sexuelle »
  • Janvier 2013, le ministre Vincent Peillon place son action sous le mot d’ordre « la lutte contre l’homophobie »dans une note de cadrage aux recteurs « Je souhaite que vous accompagniez et favorisiez les interventions en milieu scolaire des associations qui luttent contre les préjugés homophobes », mentionnant le site de Ligne Azur « ligne d’écoute pour les jeunes en questionnement à l’égard de leur orientation sexuelle ou de leur sexualité »
  • 7 février 2013, une « convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons, les hommes et les femmes dans le système éducatif 2013-2018 » est signée par 6 ministres avec l’objectif de « déconstruire les stéréotypes sexistes », « rendre visible les recherches sur le genre » et « réaliser un travail de vulgarisation et de diffusion » de ces travaux
  • Mai 2013, le rapport du SNUipp-FSU concernant le 1er degré « Eduquer contre l’homophobie dès l’école primaire » mentionne une vingtaine d’albums à lire aux élèves « Papa porte une robe », « Je ne suis pas une fille à papa » où Lucie a 2 mamans
  • Mai 2013, l’enseignement catholique envoie une lettre d’intention à ses chefs d’établissements les invitants à choisir leurs manuels de SVT avec « discernement » ; Claude Berruer, secrétaire général adjont de l’Enseignement catholique précise : « La théorie du genre, c’est que chacun choisit son identité sexuelle. Nous, nous disons qu’il y a une norme : on naît garçon ou fille et on refuse qu’on ait le choix de son genre
  • Décembre 2013, le gouvernement évalue à un millier le nombre d’interventions en milieu scolaire effectuées au cours de l’année par des associations de lutte contre l’homophobie dans les collèges et lycées

38 pays africains sanctionnent les relations homosexuelles de prison, voire de peine de mort :

  • au Cameroun l’archevêque de Douala Christian Tumi organise en 2009 une marche contre l’homosexualité qui rassemble 20 000 personnes ; début 2013, au Ghana le cardinal Peter Turkson se prononcera contre l’homosexualité ; au Sénégal, le président Macky Sall élu en mars 2012 se plie aux exigences des confréries de marabouts ; une lutte d’influence entre les organismes religieux américains s’exprime en Afrique : Américan center for law and justice (du télévangéliste Pat Robertson), Human Life International (catholique) et Family Watch International (de la mormone Sharon Slater)
  • Avril 2013, en Côte d’Ivoire, le ministre de la Fonction publique Gnamien Konan compare le mariage homosexuel à la fin du monde
  • Juillet 2013, au Cameroun, assassinat du militant gay Eric Lembembe ; la loi de 1972 punissant les pratiques homosexuelles n’est appliquée que depuis 2003, et avec davantage de sévérité depuis 2008
  • Décembre 2013, au Congo, dépôt d’une proposition de loi pour faire du pays le 39ème pays punissant l’homosexualité
  • 10 janvier 2014, au Cameroun, mort – de malaria et de cancer des tresticules – faute de soins de Roger Mbede renié par sa famille, en 2011 il a envoyé des SMS à un homme dont l’un disait « Je suis très amoureux de toi » et a été condamné le 28 avril 2011 à 3 ans de prison et 33 000 f CFA d’amende, après de nombreux sévices en prison il a mis en liberté provisoire en juillet 2012, la cour d’appel de Yaoundé a confirmé sa condamnation le 17 décembre 2012
  • 13 janvier 2014, le Nigéria vote une loi restreignant davantage les droits des LGBT

31 décembre 2013 : l’INSEE évalue à 7 000 le nombre de mariages de couples de même sexe en 2013, depuis le vote du 23 avril ; toutes les autres réformes envisagées sont tombées dans l’oubli (droit à l’adoption, statut du beau-parent, droit de l’enfant, accès aux origines, ou encore PMA et GPA)

31 décembre 2013 : l’INSEE évalue à 810 000 enfants nés en France en 2013, chiffre constant depuis 2007 (818 705 en 2007, 828 404 en 2008, 824 641 en 2009, 832 799 en 2010), avec 2,5% nés par PMA en moyenne

31 décembre 2013 : en Afrique du Sud, la police évalue à 25 000 le nombre de mineurs violés chaque année, soit près de 70 par jour (chiffre 3 fois plus élevé qu’en Inde), les enfants de moins de 12 ans représentent 15% du nombre des victimes de viol, mais 23% au Cap-Oriental (sur 64 000 plaintes en 2012), les jeunes filles de 10 à 15 ans sont particulièrement touchées, mais les viols des garçons sont moins souvent déclarés par crainte d’une stigmatisation des victimes ; dans un contexte de niveau élevé de la séropositivité, le mythe de la guérison du sida par des relations avec une vierge joue un rôle, mais la vengeance à l’égard d’une mère qui s’est refusée aussi ; le taux de condamnation est de 5% par rapport au nombre de plaintes

31 décembre 2013 : la Manif pour Tous a collecté 4,38 millions € depuis octobre 2012 (chaque manifestation sur les 3 organisées au cours du 1er semestre 2013 a coûté en moyenne 874 000 €) ; le mouvement rassemble des politiques comme les députés de l’Ain Xavier Breton, de la Drôme Hervé Mariton, de la Manche Philippe Gosselin et des Yvelines Jean-Frédéric Poisson, le sénateur de Vendée Bruno Retailleau, les maires du Chesnay Philippe Brillault, de Mésanger Jean-Yves Clouet, d’Arcangues Jean-Michel Colo, de Sotteville-sous-le-Val Franck Meyer (président du Collectif des maires pour l’enfance), l’adjoint au maire du 17ème arrt de Paris Atanase Périfan, le chef d’entreprise Charles Beigbeder (secrétaire national de l’UMP), l’ancien député italien Luca Volonte ; des anti-IVG orchestrés par la présidente de la Manif pour Tous Ludovine de la Rochère, le président de la Fondation Jérôme Le jeune Jean-Marie Le Méné, le délégué général d’Alliance Vita Tugdual Derville, le professeur du CHU de Dijon Emmanuel Sapin ; des réseaux catholiques, le responsable de l’observatoire socio-politique du diocèse de Fréjus-Toulon le père Louis-Marie Guitton, le cofondateur des Veilleurs Axel Rokvam, le président des Associations familiales catholiques Antoine Renard (fondateur de Tout à droite, aux côtés de Christine Boutin, Jean-Claude Martinez et Xavier Lemoine), les animateurs de la Fondation de service politique (FSP) proche de l’Opus Dei dont Thibaud Collin (philosophe du groupe racines chétiennes de l’Europe) et Jean-Marie le Méné, la philosophe et historienne Chantal Delsol (membre de la FSP), la présidente du Nouveau Féminisme européen Elisabeth Montfort (ex-membre du MPF de Philippe de Villiers) ou encore François de Lacoste-Lareymondie (auteur de Je refuse ! L’objection de conscience, ultime résistance au mal) ; des intellectuels, la maître de conférence Clotilde Brunetti-Pons, le professeur de droit public Guillaume Grago, l’écrivain Jean Clair (membre de l’Académie française), les professeurs de philosophie Xavier Lacroix et François de Muizon, le cofondateur de l’Institut de formation politique (IFP) Alexandre Pesey, le professeur de littérature américaine Robert Oscar Lopez (bisexuel, élevé par un couple de lesbiennes, hostile à l’homofascisme et au lobby gay), l’historien du christianisme Jean-Marie Salamito (membre des Veilleurs), le critique littéraire Marin de Viry, l’écrivain Denis Tillinac ; des journalistes de la presse conservatrice et catholique, Michel de Jaeghere (Valeurs actuelles, Figaro), Gérard Leclerc (Nouvelle action royaliste, France catholique) intervenant à l’université d’été du Printemps français, le blogueur Erwan Le Morhedec (sous le pseudo Kostoujours) ; des communicants Nicolas Boudot, François de Viviès, Olivier Esquirol (ex-membre du secrétariat général de l’enseignement catholique et du ministère du logement et de la ville de Christine Boutin), Caroline Wallet (membre des cabinets des ministres Bertrand, Boutin et Greff) responsable de la communication de la Manif pour Tous ; des responsables associatifs, la responsable de La Maison de Loqman Falza Zekhnini, le président de Fils de France Camel Bachikh (proche des Frères musulmans) ; des animateurs de la Manif pour Tous, Lionel Lumbroso, Akila El-Sody, le coordinateur général Albéric Dumont, le général Bruno Dary (ancien gouverneur militaire), l’avocat Alexandre Varaut (avocat de la Manif pour Tous) ; des responsables syndicaux, le prsident de l’UNI Olivier Vial, le vice-président de la CFTC Joseph Touvenel ; des cautions homosexuelles, l’essayiste Philippe Arino, le membre du collectif Homovox Jean-Pierre Delaume-Myard ; les « défenseurs » de l’enfance, Anne Cofinier (directrice générale de laFondation pour l’école), Yves Meaudre (directeur de l’ONG Enfants du Mékong), Jérôme Brunet (président de l’Appel des professionnels de l’Enfance), le psychiatre Chistian Flavigny (du département psychanalyse de l’enfant et de l’adolescent de la Salpétrière) ; les ex-fonctionnaires François Méhaud (Justice) et Philippe Pommier (Police) ; ou encore le président du conseil de surveillance du Groupe Bayard Ghislain Lafont (propriété des Assomptionnistes)

31 décembre 2013 : une étude diffusée en août 2014 révèlera une augmentation nette de la contraception « naturelle » chez les femmes de 15 à 45 ans, entre 2010 et 2013, la pilule a reculé de 9 points (50% à 41%), le stérilet a gagné 1,9 points, le préservatif 3,2 points, mais la plus forte hausse, de 3,4 points, concerne les méthodes naturelles désormais choisies par 9,5% des femmes ; dominantes avant les années 1960 ces pratiques concernaient 33,9% des femmes, en 2000 ce taux s’élevait à 5,5% ; ce sont la méthode Ogino (éviter les rapports non protégés pendant les jours fertiles), la méthode des températures (prise de température tous les matin à la même heure pour déterminer la période d’ovulation), la méthode de Billings (observer les sécrétions du col de l’utérus qui changent lors de l’ovulation) et le retrait avant éjaculation, elles sont plus ou moins fiables comparées au stérilet (99,8% d’efficacité), à la pillule (91%), au préservatif (85%), alors sue le retrait a 78% d’efficacité et les méthodes d’astinence périodiques 75% ; les raisons avancées sont spirituelles (des sites catholiques prônent l’abstinence temporaire), culturelles, de défiance à l’égard des scandales liées aux pilules de 3ème et 4ème génération, de méfiance face à l’ingestion d’hormones, etc.

31 décembre 2013 : à Paris, la mairie du IVème arr. a enregistré au cours de l’année 43,7% de mariages entre personnes du même sexe, contre 15,1% pour la moyenne parisienne et 3% environ en France

31 décembre 2013 : selon ONUSIDA, il y eu dans le monde 1,5 millions d’enfants morts du sida en 2013, chaque jour 6 000 personnes ont contacté le virus, 35 millions de personnes vivent avec le VIH, 22 millions de personnes n’ont pas accès à un traitement antirétroviral et 2,1 millions de personnes ont été nouvellement infectées dont 140 000 enfants, au total le VIH a infecté 75 millions de personnes et provoqué 36 millions de morts ; en France, 150 000 personnes vivent avec le VIH, entre 30 000 et 50 000 personnes ignorent leur séropositivité et plus de 6 000 personnes découvrent chaque année leur séropositivité

31 décembre 2013 : en PACA, les moins de 30 ans ont représenté 28,7% des nouveaux cas de séropositivité en 2013