Années 2010 : 2012

2012-2013 : une enquête dénommée Parcours est effectuée auprès de 2 500 personnes en milieu d’immigration africaine, sur les parcours de vie, dans l’objectif de mieux saisir les contextes qui conduisent à des taux de séropositivité aussi élevés ; il apparaît que l’épidémie dans les population africaine n’est pas une épidémie d’importation, elle est liée à la précarité très élevée des premières années de leur arrivée en France ; 35% sont infectés après leur arrivée en France et 15% des femmes infectées en France ont subi des violences sexuelles, la précarité liée aux difficultés de l’accès au logement joue un rôle majeur et accroit la vulnérabilité, l’accession à la couverture maladie est heureusement rapide permettant un dépistage plus rapide aussi (la loi de 2003, dite loi Pasqua, n’impose pas le délai de 3 mois pour bénéficier de l’AME si cela concerne le VIH) ; cette enquête a été mise en place après plusieurs étapes : 2002 parution du livre Sida immigration inégalités, 2007 parution du livre Connaissance, croyance dans les populations africaines d’Ile de France, 2009 parution du livre De la question sociale à la question raciale d’Eric et Didier Fassin

2012-2013 : à Marseille, nombreuses manifestations pro et anti-mariage pour tous

2012 : 94 pays sur 198, soit 47%, ont des lois punissant le blasphème (32), l’apostasie (20) ou la diffamation de la religion (87), ces législations sont surtout fréquentes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord ; en 1986 le Pakistan a adopté une des lois les plus sévères au monde contre le blasphème ; par ailleurs 80% des 45 pays européens ont des législations liées à la diffamation des religions

2012 : le taux de réponses positives à la question « l’homosexualité est-elle une manière acceptable de vivre sa sexualité ? » est désormais de 84%, il était de 29% en 1981 et de 65% en 1995

2012 : l’association Autre Cercle apporte un soutien à une lesbienne qui est l’objet d’une campagne de dénigrement dans son entreprise ; l’association fait état de la violence lesbophobe qui s’exerce au travers de blagues et de rumeurs (80% des cas), d’agressions verbales (15%) et d’agressions physiques (5%), et ces femmes reçoivent rarement le soutien de leur entourage professionnel à la différence des cas concernant des gays

2012 : parution du livre de Daniel Salvatore Schiffer Le dandysme : la création de soi qui est une encyclopédie du dandysme

2012 : parution du livre Sorcières : pourchassées, assumées, puissantes, queer de Anna Colin, “équivoque, la sorcière l’est d’abord dans la mesure où il en existe au moins 3 types : celle qui pratique la sorcellerie, celle qui est qualifiée de sorcière (par le judiciaire, les institutions religieuses ou l’opinion publique) er celle qui s’autoproclame sorcière sans pour autant pratiquer la sorcellerie”

2012 : à Marseille, les MST montent en flèche, 142 000 cas d’infection seront recensées sur les patients de hôpitaux de la ville, les hommes sont les plus touchés (27 hommes pour une femme) : blennorragies multipliées par 4 en 6 ans et syphilis multipliée par 2, et le VIH augmente dangereusement, le virus est « déstigmatisé », la protection se relâche par manque d’information des jeunes et par gêne dans son utilisation

2012 : à Marseille, la Coordination régionale LGBT PACA qui s’est mise en place dès 2010 à l’initiative de Mémoire des sexualités Marseille et du Centre LGBT de Nice, lance un plan d’action à 3 ans (janvier 2012), avec des débats à l’occasion des élections régionales à Nice et Marseille en 2011 et en 2012 et le vote d’une motion par le Conseil régional en avril 2011 et une charte en janvier 2013

2012 : à Marseille, l’association Tous&Go, présidée par Christophe Lopez, organisatrice des marches des Prides de 2010 et 2011, qui a interviewé en novembre 2011 le candidat à la présidence de la République François Hollande (au nom de l’association Citoyen Pluriels créée pour l’occasion par Christophe Lopez), adresse une lettre aux candidats à la Présidence de la République le 10 février 2012, met en place un partenariat avec l’OM contre l’homophobie le 10 avril, organise un débat public spécial Primaires citoyennes le1er octobre et diffuse un message de prévention sida le 1er décembre

2012 : à Marseille, le Festival Reflets, de cinéma LGBT, est repris pour partie par l’association Polychromes de Nice sous le nom de Ze Festival avec des séances à Aubagne et à Marseille

2012 : un couple de lesbiennes est menacé dans le village varois où elles sont installées

2012 : à Saint-Nazaire, organisation de la rencontre nationale de la CLF (coordination lesbienne en France)

2012 : à Paris, Radio FG fête ses 20 ans au Grand Palais ; radio homosexuelle sous le nom de Fréquence Gaie dans les années 1980, radio des clubbers parisiens dans les années 1990, puis consacré à la musique électronique

2012 : à Lyon, décès de Michel Branchu, né en 1924, à l’âge de 88 ans, tombé amoureux à l’âge de 40 ans, en 1964, d’une jeune garçon qui passait le bac, il a été dans les années 1970 délégué du mouvement homophile Arcadie et fondateur de l’ARIS dans les années 1980, il s’est marié sur le trard « pour ne plus être homo »

2012 : en Grande-Bretagne, le peintre David Hockney (né en 1937), vivant en Californie depuis 1964, reçoit l’Ordre du mérite des mains de la reine ; en 1955, à 18 ans, il vendait son 1er tableau et faisait son coming out, puis il a rencontré Andy Warhol, rencontré des modèles, des collaborateurs et des amours (parmi eux Peter Schlesinger, Jean-Pierre Gonçalves, Gregory Evans, Maurice Payne, Celia Birtwell)

2012 : au Pakistan, on recense 500 000 travestis, castrats et transsexuels, les hijras (mot ourdou traduit par eunuque) sont une malédiction, souvent contraints à la prostitution ou la mendicité ; fin 2009 le chef de la Cour suprême a ordonné au gouvernement de les considérer comme un genre à part entière, en 2011 leurs droits en matière d’héritage est reconnu, puis leur reconnaissance en tant qu’électeurs, et la municipalité de Clifton à Karachi en emploie une dizaine pour distribuer les avis d’imposition

2012 : au Vietnam, le ministre de la justice déclare « Il est temps de regarder la réalité en face : le nombre d’homosexuels s’élève désormais à des centaines de milliers de personnes. Ce n’est pas rien Ils vivent ensemble sans être légalement mariés. Parfois ils sont propriétaires de leurs foyers. Nous devons donc trouver des réponses légales appropriées » ; en 2010 à Hanoï des cérémonies de mariage gay ont eu lieu ; en 2011 le film Perdu au paradis racontait l’histoire d’amour entre un prostitué gay et un libraire ; mais valeurs du confucianisme et pruderie post marxiste se conjuguent pour édifier des résistances, 90% des homosexuels disent souffrir de discriminations et 86% cachent leurs préférences

2012 : en Inde, un viol est commis toutes les 18h à New-Delhi, selon les statistiques officielles ; 489 affaires de viols y ont été répertoriées en 2010 ; les témoignages racontent un harcèlement sexuel quotidien dans les lieux publics, une juriste note « une crise de la masculinité indienne… Alors que les femmes entrent sur le marché du travail, leur audace et leur confiance en elles semblent déclencher un sentiment d’insécurité au sein d’une société où les hommes étaient jusque là aux commande » elle ajoute la « racine du problème sociétal » est lié à la glorification du garçon dont les fœticides de filles sont la conséquence, il est temps que la société cesse « d’élever les garçons d’une manière qui leur inculquera le sens de la supériorité et du privilège »

2012 : explosion de l’apparition des modèles (photos, cinéma, mannequins) nés hommes incarnant la féminité, « feminmen » mi-hommes, mi-femmes : la canadienne Janna Talackowa (22 ans), Lea T. mannequin brésilien (19 ans), Matin Cohn mannequin britannique new-yorkais, David Chiang asiatique, Andej Pejic bosniaque

2012 : les éthologues établissent que environ 20% des mouettes rieuses sont homosexuelles, 3% des goélands argentés femelles sont lesbiennes, les relations homosexuelles des orangs-outans sont beaucoup plus affectueuses que leurs relations hétérosexuelles avec baisers et papouilles ; les comportements homosexuels ont été observés chez 450 espèces animales et le changement de sexe existe aussi dans le monde animal (chez le poisson clown, par exemple qui nait mâle et devient femelle) ; par ailleurs, ils ont constaté qu’un couple de pingouins mâles du zoo de New-York a adopté un œuf et ont élevé le poussin ensemble (Libération 23 octobre 2012)

2012 : l’Onusida estime à 34,2 millions le nombre de personnes vivant avec le VIH/sida dans le monde ; le nombre d’infection a baissé de 20% en 10 ans au niveau mondial ; 2,5 millions de personnes ont été contaminées en 2011 pour 2,6 millions en 2010 ; la région du monde la plus touchée est l’Afrique subsaharienne (estimation de 22,9 millions de personnes vivant avec le virus), 70% des personnes infectées dans le monde vivent dans cette région (qui ne représente que 12% de la population mondiale) ; l’Afrique du Sud compte plus de personnes vivant avec le VIH (5,6 millions) que n’importe quel autre pays du monde ; les autres régions touchées sont l’Asie du Sud et du Sud Est (4 millions de cas), l’Europe de l’Est et l’Asie centrale (1,5 millions de cas), l’Amérique latine (1,5 millions), l’Amérique latine (1,5 millions) et l’Amérique du Nord (1,3 millions) ; en 2011 on estime à 1,7 million le nombre de décès chez les malades du sida (en 2005 c’était 2,2 millions) ; depuis de début de l’épidémie, plus de 30 millions de personnes ont été tuées par la maladie ; 8 millions de personnes sont sous traitement en 2011, soit 20% de plus qu’en 2010 ; en France, on estime à 150 000 le nombre de personnes vivant avec leVIH, dont 1/3 ignore sa contamination, il y a 7 000 nouvelles contaminations par ans dont 50% chez des personnes homosexuelles, les femmes représentent un peu plus de 30% des nouveaux cas de séropositivité

2012 : en Allemagne, ouverture à Berlin de la maison de retraite pour seniors LGBT ; elle pourra accueillir jusqu’à 34 résidents, de 25 à 75 ans afin de favoriser l’inter-génération, elle fait aussi office de centre culturel, avec des activités proposées par l’association Schwulenberatung Berlin ; il y aura 5 ans plus tard 60% de seniors gays, 20% de jeunes gays et 20% de femmes, lesbiennes ou pas, et 300 personnes seront en liste d’attente, le Land de Berlin aidera au financement du personnel encadrant ; les résidents âgés sont encore marqué par l’application du § 175 qui a marqué l’essentiel de leur vie ; devant le succès rencontré, deux nouvelles résidences seront envisagées à Berlin, et d’autres dans plusieurs villes

2012 : en Allemagne, le nombre de prostituées est estimé officiellement à 400 000 (la prostitution y est légale depuis 2001) ; le nombre avancé en France est de 20 000 à 30 000 ; Berlin abrite officiellement 500 bordels, dont l’Artémis (« le plus grand bordel d’Allemagne » à 80 €/jour)

2012 : en Allemagne, parution du manuel Making Love qui explique l’intime sans tabou, s’écoule en quelques semaines à 100 000 exemplaires, il inspire une série documentaire télévisée ; il fait le choix de présenter des photos d’amants hétéro ou homo, avec des corps normaux aux proportions et à l’épilation réalistes ; il sera traduit en France en 2014

2012 : aux Pays-Bas, le centre d’archives et de documentation LGBT IHLIA organise un colloque international, premier inventaire des initiatives existantes, autour des questions : comment collecter et archiver les mémoires des minorités homosexuelles ? comment en promouvoir la visibilité et l’accessibilité ? comment investir et coopérer avec les organisations traditionnelles ?

2012 : en Grande-Bretagne, révélations sur les innombrables abus sexuels causés par Jimmy Savile (1926-2011) animateur vedette de la BBC

2012 : parution de Reflets dans un œil d’homme de Nancy Houston et de Femmes entre sexe et genre de Sylviane Agacinski, elles critiquent les propos de Judith Butler et Monique Wittig ; « Si les femmes n’ont rien en commun, le féminisme n’a plus de sens » dit Sylviane Agacinski, qui se réfère à Platon, Saint Augustin, Hegel et le mythe des Sabines ; « Féminin, masculin : oui, en partie du théâtre. Mais seulement en partie » écrit Nancy Huston qui aime plutôt Anaïs Nin ou Nelly Arcan ; pour elles nier la dissymétrie biologique des sexes est naïf, absurde et dangereux, Wittig et Butler escamotent le « corps vivant », courant par là le risque de voir les femmes se détacher de leur jusqu’à se laisser rétrograder au statut de « ventre disponible » ajoute S. Agacinski, et « il y a un lien inaltérable entre fécondité et sexualité » ajoute N. Huston

2012 : le Baromètre de la perception des discriminations au travail OIT/Défenseur des droits indique que la révélation de son orientation sexuelle et de son identité de genre reste incomprise et met mal à l’aise entre eux les salariés (pour 46% des répondants) et et agents de la fonction publique (pour 51%), les salariés du privé se taisent s’ils sont victimes ou témoins de discriminations (pour 42% des répondants)

2012 : une enquête concernant les violences conjugales sur la période 2008-2012 (auprès de 67 000 personnes de 18 à 75 ans) commanditée par l’ONDRP (observatoire national de la délinquance et des réponses pénales) indique que tous sexes confondus 12,5 personnes sur 1 000 (soit 1,2%) déclarent avoir été victimes au cours des 2 années précédentes de violences physiques ou sexuelles de la part de leur conjoint(e) ; rapporté à la population totale cela signifie quelques 540 000 cas, or seules 10 000 condamnations pour « coups et blessures volontaires par conjoint » ont été prononcées en 2010 ; cela concerne les femmes 1,84% (400 000 femmes) et les hommes 0,64% (136 000 ), les femmes les plus pauvres sont les 1ères touchées ; en France 75 000 femmes sont victimes de viols chaque année

2012 : Antoinette Fouque, isue d’un quartier populaire de Marseille, née en 1936 d’un père militant du Front populaire, cofondatrice du Mouvement de libération des femmes, psychanalyste, elle publie Génésique Féminologie III, pour elle, les femmes doivent « créer une alliance consciente de leurs forces, de leur désir, de leur inconscient ou langage pour imposer à l’humanité tout ce travail underground de leur corps radicalement exploité dans le monde » à l’opposé « L’économie du profit et de la capitalisation est une est une économie du gaspillage masculine. On sème à tout vent du sperme, qui se perd à chaque éjaculation. On le gaspille comme on gaspille les ressources. » « Aux côté des hommes il y a les femmes, c’est dans la différence – réelle, économique, politique, symbolique – que se construit l’égalité sociale et la parité. C’est dire une humanité sexuée qui avance avec ses deux corps, les hommes et les femmes »

2012 : au niveau mondial, on estime que 100 millions de filles sont soumises à la violence domestique, l’abus sexuel, la traite, le travail forcé, les mariages forcés, les mutilations génitales, le port du voile obligatoire et le commerce du sexe ; et beaucoup d’autres ont moins de perspectives d’éducation, d’emploi et de revenu par rapport aux garçons ; c’est l’une des plus graves violations des droits de l’homme dans le monde

2012 : au cours de l’année il y a 12 cas de gestation pour autrui (GPA) recensés ; il y en a eu 44 de 2008 à 2011, la question de la transposition des actes de naissance des enfants nés légalement à l’étranger ne sera réglés qu’au début de l’année suivante par une circulaire de la ministre de la Justice, Christiane Taubira, le 25 janvier 2013

2012 : François Ozon (né en 1967 à Paris) sort un nouveau film Dans la maison, après de nombreux succès Les Amants criminels (1999), 8 femmes (2002), Le temps qui reste (2005), Potiche (2010)

2012 : Olivier Py (né en 1965 à Grasse dans une famille de pied-noir), directeur du théâtre de l’Odéon est nommé pour diriger le Festival d’Avignon à compter de 2014 ; il signe une tribune dans le Monde dans le cadre du débat sur le mariage pour tous « Intolérable intolérance sexuelle de l’église » et joue dans le Off d’Avignon Miss Knife, chanteuse de cabaret cabossée par la vie

2012 : aux USA, sortie du film Skyfall, de la série des James Bond, avec une scène de séduction d’anthologie entre Daniel Craig et Javier Bardem

2012 : 60 % des Américains acceptent l’homosexualité, selon l’étude du Pew Research Center, et le taux est plus élevé chez les 18-29 ans ; selon la même enquête le taux d’acceptation est de 91% en Espagne, 87% en Allemagne, 86% en France et 81% au Royaume Uni

2012 : le nombre de mariages célébrés en France est de 250 000, contre 417 000 en 1972 ; les personnes déclarant vivre en couple sont à 73% mariés, à 23% en union libre et à 4% pacsés

2012 : Christine Boutin qui a obtenu 1,19% des suffrages à l’élection présidentielle de 2002, négocie son retrait de la course à la présidence avec le président-candidat Sarkozy, elle lui fait promettre de ne pas légiférer sur l’euthanasie ni sur l’union des homosexuels et obtient 800 000 € pour dédommagement de ses frais de campagne

2012 : parution du livre Le Coran et la Chair de Ludovic Mohamed-Zahed, l’auteur est fondateur du groupe HM2F (homosexuels musulmans de France), œuvre pour concilier traditions, foi religieuse, spiritualité humaine,  avec ce qui relève de la vie privée

2012 : 11 pays autorisent le mariage entre 2 personnes du même sexe : Pays-Bas (depuis 2001), Belgique (2003), Espagne (2005), Canada, Afrique du Sud (2006), Norvège, Suède (2009), Portugal (2010), Islande, Danemark (2012), et Argentine ; 11 pays permettent l’adoption simple par le parent social (non biologique) dans un couple homosexuel : Allemagne, Belgique, Danemark (2012), Espagne, Finlande, Islande, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni, Slovénie et Suède, deux pays préparent une modification de leur législation pour permettre ce type d’adoption : Suisse et Luxembourg ; seuls la Suède et le Danemark permettent le mariage homosexuel religieux

2012 : en Italie, une étude de l’université de Padoue constate que la longueur du pénis des italiens au repos est passée de 9,7 cm en 1948 à 8,9 cm en 2012

2012 : en Grande Bretagne, parution du livre de Tom Hickman La vie et l’histoire du pénis à travers les âges ; il note que la taille du pénis aurait diminué de 10% en 60 ans, sa taille moyenne serait autour de 12,95 cm, entre les 17,77 cm des Equatoriens et les 10,9 cm des Asiatiques

2012 : en Israël, l’association LGBT The Aguda fait un rapport sur l’homophobie dans le pays, le 1/4 des personnes interrogées disent avoir été victimes d’homophobie

2012 : au Canada, on estime que 1 181 femmes des Premières Nations, métisses ou inuits ont disparu ou ont été tuées depuis 1980, témoignant d’un phénomène social complexe, lié à un génocide culturel existant depuis la colonisation européenne au XIXème siècle, à des pertes de repères pour les jeunes filles issues de milieux frappés par le chômage (marqués par des addictions et des traumatismes d’enfance) et les violences sexuelles, qui deviennent des proies faciles ; cette prise de conscience a émergé en 2010 à la suite du meurtre de Tina Fontaine Autochtone Sagkeeng de 15 ans, de Winninpeg, dont le corps sera retrouvé le 17 août 2014 ; en 2013 Human Rights Watch mettra en évidence les abus policier en Colombie -Britannique

2012 : en Russie, à Irkoutsk (Sibérie orientale), les élèves de l’école anglaise qui célébraient la Saint-Patrick en kilt, sont agressés aux cris de “à bas les pervers ”

1er trimestre 2012 : dans le cadre de la campagne présidentielle, François Hollande se déclare hostile à la GPA, mais favorable à la PMA pour toutes les femmes

Janvier 2012 : parution du livre de Michel Dorais et Isabelle Chollet, psychologue au Refuge, Etre homo aujourd’hui en France, enquête auprès de 500 gays et lesbiennes : découverte de leur orientation sexuelle, vécu du coming out, couple, parentalité, et analyse du rôle des institutions dans les inégalités homos/hétéros

Février 2012 : parution de Etre homo aujourd’hui en France de Michel Dorais qui montre que 50% des 500 personnes interrogées ont déjà eu honte d’être homosexuels et 30% ont fait une tentative de suicide, soit 12 fois plus que dans l’ensemble de la population

Février 2012 : chez les homosexuels un sondage Cevipof évalue à 49,5% les intentions de vote pour la gauche, contre 22,5% pour le droite parlementaire et 19% pour l’extrême droite ; le 31ème engagement de François Hollande pour les élections présidentielles (1er tour le 22 avril) :« J’ouvrirai le droit au mariage et à l’adoption aux couples homosexuels » ; parution du livre de Didier Lestrade Pourquoi les gays sont passés à droite ?

Février 2012 : en Russie, la douma municipale de Saint-Petersbourg prend une délibération sanctionnant la propagande homosexuelle

6-9 février 2012 : le Vatican organise un colloque inédit « Vers la guérison et le renouveau » sur les questions de pédophilie réunissant plus de 200 responsables de l’Eglise définit les nouvelles règles (coopération avec la justice civile, fin de l’omerta, écoute des victimes) et définit une démarche pénitentielle spécifique pour demander pardon pour les abus sexuels commis dans l’Eglise

10 février 2012 : à Marseille, l’association Tous&Go – organisatrice de la Pride – adresse une lettre de revendications aux candidats à la présidence de la République

12 février 2012 : un sondage BVA indique que 63% des Français sont favorables au mariage homosexuel (contre 48% en 2000), et 56% à l’adoption (contre 28% en 1998)

15 février 2012 : à Marseille, Amnesty International et L’Autre Cercle donnent une conférence à l’Ecole Euromed Management à Luminy

17 février 2012 : décès de Geneviève Pastre (1924-2012), à Saintes, à l’âge de 88 ans, elle a « tout » fait, professeure, actrice de théâtre, mime, poète (L’espace du souffle, Octavie ou la 2ème mort du Minotaure), essayiste (De l’amour lesbien), grammairienne (le Nouveau Manuel d’orthographe), éditorialiste (Masques, Homophonies, Gai Pied), éditrice (les Editions Geneviève Pastre, les Octaviennes), militante (Arcadie, FHAR, CUARH, RHIF), présidente ou animatrice de radio (Fréquence Gaie, Radio Libertaire), femme politique (les Mauves) ou encore blogueuse ; « j’ai foncé à tout va, sans filet, avec une allégresse qui me donne un rire qui ne s’éteindra qu’avec moi, ayant épuisé tout le possible… j’écris cela pour encourager les jeunes femmes ou hommes à oser » avait-elle écrit dans Une femme en apesanteur en 2002

Mars 2012 : à l’ONU, le secrétaire général Ban Ki-moon déclare solennellement aux homosexuels, bisexuels ou transgenres du monde entier : « Toute attaque contre vous est une attaque contre les valeurs universelles que les Nations Unies et moi-même avons juré de défendre et de soutenir »

8 mars 2012 : à Marseille, concert donné par Les Poulettes (Dominique chanteuse et Karine accordéoniste)

Avril 2012 : une enquête sur le travail et l’amour (Technologia) indique que les rapports érotiques sont marqué par la fatigue au travail pour 72,6% des personnes tous métiers confondus, le fait de se lever tôt tue l’amour pour 50% des ouvriers et employés et la prise de tête au bureau nuit à la sexualité pour les cadres à 70%

Avril 2012 : en Irlande, à la suite de la découverte des maltraitances d’enfants à l’école industrielle d’Artane depuis les années 1930 jusqu’à sa fermeture en 1969, le gouvernement présente une loi de protection des enfants qui oblige quiconque a connaissance de violences sur mineur à les dénoncer à la police, sous peine de 5 ans de prison, même s’il s’agit d’un prêtre ayant reçu des informations en confession ; l’évêque auxilliaire de Dublin Mgr Raymonf Field réagira violemment : « Le secret de la confession est inviolable. La question est close » ; la psychothérapeute Marie Keenan après avoir interrogé 9 prêtres dans un livre paru en 2011 indiquera que la confession régulière soulageait leur conscience et leur culpabilité ; cette loi s’inscrit dans un contexte de sécularisation très rapide de la société irlandaise : légalisation de la contraception sur prescription médicale en 1979 et du divorce en 1996 ; l’ambassade irlandaise au Vatican a été fermée en novembre 2011, le 1er ministre Enda Kenny reprochant violemment au Pape de n’avoir pas suffisamment coopéré aux enquêtes

10 avril 2012 : à Marseille, l’association Tous&Go – organisatrice de la Pride – met en place un partenariat avec l’OM contre l’homophobie

11 avril 2012 : à l’église Saint-Sulpice, à Paris, funérailles de Richard Descoings, directeur de l’Institut d’études Politiques, Sciences Po de Paris, en présence de la nomenklatura française (6 ministres, banquiers, hauts fonctionnaires) ; le célébrant, Matthieu Rougé, curé de Sainte-Clotilde, commence son sermon par “Chère Nadia, cher Guillaume”, il s’adresse à Nadia Marik, sa femme, et son adjointe à Sciences Po, et à Guillaume Pépy, son meilleur ami, son ex-amant, directeur de la SNCF

4 avril 2012 : au Japon, dans le quartier ancien Kawasaki au sud de Tokyo, le petit temple shintoïste Kanayama d’ordinaire interdit aux curieux, recommence à fêter la célébration annuelle des divinité locales, le jour du matsuri, c’est le festival de Kanamara en particulier, depuis 1977 date de la reprise de sa célébration ; cette fête avait disparu depuis l‘ère Meiji (1868-1912) qui voulait imiter le puritanisme occidental ; la fête attirera de plus en plus de public au fur et à mesure des années (60 000 personnes en 2019), les vedettes du jour sont des statuettes phalliques en fer et en bois d’environ 1,30 m chacune, la dimension coquine et commerciale (sucreries en forme de pénis, etc.) de cette parade ne cesse de s’accentuer, au désespoir des plus pieux ; pour les japonais la représentation du sexe n’a rien de scabreux, c’est dans le visage et l’expression du plaisir que se loge la véritable transgression, vénérer le phallus et sa semence divine était une manière de prier pour des récoltes fructueuses ; cette année 2012 l’icône gay et travestie Matsuko Deluxe en fait un point de ralliement LGBT et des hommes travestis viennent en nombre, ils collectent des fonds pour la lutte contre le sida, les associations gays viennent, les touristes gays, les couples d’hommes et de femmes se tenant par la main, ils profitent du fait que le shintoïsme de condamne nulle part l’homosexualité

24 avril 2012 : à Marseille, présentation du Rapport de SOS homophobie à l’Hôtel de Région ; plus de 100 classes en 2012 soit 2 500 élèves sont sensibilisées

28 avril 2012 : à Marseille, les Front Runners organisent GaySportMed “Contre les discriminations faisons du sport ensemble” épreuves sportives organisées à Luminy

Mai 2012 : en Russie, Vladimir Poutine redevient président de la République, après une interruption pour un mandat au profit de Medvedev, pour un mandat de combat sur la question de la nation et sur celle des mœurs : prise de contacts entre l’église orthodoxe et les groupes anti-avortements en Europe, défense de l’identité chrétienne et des valeurs traditionnelles en Europe, rapprochements avec les mouvements hostile au mariage gay ; son conseiller Alexandre Douguine déclare que « la Russie peut devenir le fer de lance de la résistance politique et culturelle au bloc euro-atlantique »

4 mai 2012 : Mgr Maurice Germiny, évêque de Blois, délivre auprès de ses diocésains un message explicite, avant le 2ème tour des élections présidentielles, incitant « les électeurs à être cohérents avec leur foi » et à combattre ceux qui prônent l’euthanasie et le mariage homosexuel

9 mai 2012 : le président des USA, Barack Obama, se prononce en faveur du mariage gay

23 mai 2012 : arrêt de la Cour de cassation confirme le droit du copacsé d’un salarié du Crédit agricole de Charente-Maritime Deux-Sèvres de bénéficier des avantages des couples mariés liés aux événements familiaux, confirmant ainsi l’avis de la Halde du 11 février 2008 ; le Crédit Agricole avait considéré que l’accord national du 10 juillet 2008 était tombé à échéance le 31 mars 2010 rétablissant ainsi l’inégalité de teraitement entre mariés et pacsés

Juin 2012 : la France se dote pour la 1ère fois d’un gouvernement paritaire 17 postes sur 34 et 9 des 18 ministères confiés à des femmes (parité parfaite si l’on ne tient pas compte du poste de 1er ministre) ; l’Assemblée nationale compte 27% de femmes le plus haut niveau de la Vème République ert le Sénat compte 22% de sénatrices (contre 2% en 1982)

Juin 2012 : en Jamaïque, 86% des personnes interrogées pensent que l’homosexualité ne devrait pas être légale ; l’article 76 de la loi stipule que « Quiconque est jugé coupable du crime abominable qu’est la sodomie risque une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 10 ans » ; la dégradation des conditions de vie des homosexuelle est constante, la seule association LGBT de l’ile, J-Flag, ne diffuse ni adresse, ni n° de téléphone, elle collabore avec la JAS (Jamaica Aids Support) avec une aide accordée en priorité aux jeunes homosexuels ; les rappeurs et artistes font fortune avec des propos anti-homosexuels (Sizzla, Queen Africa,Vybz Kartel, Bounty Killer, Buju Banton ou Bennie Man)

7 juin 2012 : un arrêt de la Cour de cassation indique que pour justifier une demande de rectification de la mention de sexe figurant dans un acte de naissance, la personne doit établir, au regard de ce qui est communément admis par la communauté scientifique, la réalité du syndrome de transsexuel dont elle est atteinte ainsi que le caractère irréversible de la transformation de son apparence

11 juin 2012 : à Marseille, mobilisation inter-associative contre les candidats LGBTphobes qui se présentent aux législatives du 17 juin

12 juin 2012 : mort d’Hector Bianciotti (1930-2012), argentin d’origine italienne, élu à l’Académie française en 1996, auteur de Les Déserts dorés 1967, Sans la miséricorde du Christ 1985, Ce que la nuit raconte au jour 1992, Le Pas si lent de l’amour 1995, Comme la trace de l’oiseau dans l’air 1999 ; il a été l’amant d’Hervé Guibert qu’il a accompagné dans ses derniers moments

26 juin 2012 : en Allemagne, le tribunal de grande instance de Cologne interdit la circoncision à des fins religieuses, délit pénal qui modifie le corps de façon « durable et irréparable » ; Angela Merkel très embarrassée déclare : « Je ne veux pas que l’Allemagne soit le seul pays où les juifs ne peuvent pas pratiquer. Sinon, on passerait pour une nation de guignols » ; aux USA, la circoncision était la norme dans les années 1960 (80% des nouveaux nés étant circoncis), elle régresse de façon importante avec moins de 50% de circoncisions ; en Europe, c’est la Suède qui se montre la plus restrictive, aucune circoncision n’est possible sans intervention médicale

30 juin 2012 : à Paris, la Marche des Fiertés rassemble 500 000 personnes (60 000 selon la police) avec plus de 80 associations, elle entend rappeler à François Hollande fraichement élu, sa promesse de campagne de légalisation du mariage homosexuel; la ministre de la famille Dominique Bertinotti défile en tête aux côtés de Bertrand Delanoë, maire de Paris, et de Charles Berling, derrière la banderole “L’égalité n’attend plus”

Eté 2012 : à Londres, la parade de l’Europride ne rassemble que 25 000 participants (contre 2,5 millions à Madrid en 2010 et 1 millions à Rome en 2011)

Juillet 2012 : sous la signature de Didier Lestrade, les Inrockuptibles font état d’une évolution sensible du comportement des porn-stars qui deviennent plus “normales”, le musclé François Sagat laisse la place à un Colby Keller (adorable, versatile et safe), Kennedy Carter (plus tatoué et moins safe), James Jameson (look moderne), ou encore Paul Parker, Jimmy Fanz, Jesse Santana, etc.

Juillet 2012 : à Marseille, les UEEH se déroulent sous forme d’Assises en centre-ville destinées à repenser le projet féministe autogéré (autogestion, crise financière, contraintes liées à des locaux d’accueil beaucoup plus chers), 6 commissions sont crées

7 juillet 2012 : à Marseille, la Pride est organisée par Tous&Go, soutenue par une vingtaine d’associations, la 3ème Marche pour l’égalité a pour thème “L’égalité c’est aujourd’hui”  à partir du Parc du XXVIème centenaire vers la plage du Prado ; semaine de débats (Karine Espineira, Islam et homosexualité, Caroline Fourest, Océanerosemarie, etc.) et de fêtes (Jazz, cinéma, danse, cabaret), dance floor au Silo ; une 2ème marche de la Pride est organisée le même jour par la Lesbian and Gay Parade (emmenée par Suzanne Ketchian et Gilles Dumoulin, avec le soutien de l’Interpride, et après radiation de E. Séroul et JM. Astor en décembre 2011) avec  pour mot d’ordre “Egalité” ; le départ de la Marche se fait aussi et  à la même heure  à partir du Parc du XXVIème centenaire mais se termine au Parc Borely, 18 associations LGBT la soutiennent (dont le CEL, Municigays, Fiertés de Provence, G’Stud et Aides) ; HES (Homosexualité e socialisme) apporte son soutient à cette 2ème marche , alors que le MJS (mouvement des jeunes socialistes) soutient traditionnel des marches des gays et des lesbiennes défile dans derrière la bannière de la 1ère Pride ; la soirée Pride Factory aux Docks des Sud

23 juillet 2012 : aux USA, mort de Sally Ride,  la 1ère américaine à embarquer sur la navette Challenger en 1983 ; Tam E. O’Shaughnessy, professeur à l’université de San Diego, comme Sally, avec qui elle a rédigé plusieurs ouvrages, révèle leur union homosexuelle qui a duré 27 ans

26 juillet 2012 : aux USA, où sept Etats ou district acceptent le mariage homosexuel, Jack (34 ans) et Kelly (35 ans), couple homosexuel blanc, se marient à Washington, le même jour ils se voient reconnaître parents des 3 enfants noirs, frères et sœur, Cardel (6 ans), Raine (3 ans) et Ravyn (2 ans)

31 juillet-6 août 2012 : adoption et promulgation d’une loi relative au harcèlement sexuel qui introduit la notion d’identité sexuelle dans le droit français, la transphobie devient  un critère de discrimination et une circonstance aggravante, pour la loi sur la liberté de la presse également

31 juillet 2012 : à Marseille, création de la Chambre économique Gay et Lesbienne (CEGL), elle regroupe 15 commerces (13 marseillais et 2 aixois)

Août 2012 : en Vendée, le chef d’orchestre William Christie, née à Buffalo dans l’Etat de New York en 1944, installé en France depuis 1971, inaugure le festival “Les rencontres musicales” dans son jardin de Thiré, il a une carrière prestigieuse avec son propre ensemble Les Arts Florissants, créé en 1979, et ses nombreuses directions d’orchestre ; il avait quitté les USA lors des tirs de la garde nationale sur les étudiants de l’université de Kent en pleine guerre du Vietnam, décidant d’échapper à ses obligations militaires ; il a  admirablement réussi en France , notant : “J’étais américains, musicien homosexuel. J’avais tout pour plaire. La réussite, en France, peut provoquer des jalousies”

5 août 2012 : au Vietnam, une centaine de militants gays défilent à vélo à Hanoï pour une modeste Gay Pride ; le ministre de la justice Ha Huong Cuong a déclaré : “Il est temps de regarder la réalité en face ; le nombre d’homosexuels s’élève désormais à des centaines de milliers de personnes? Ce n’est pas rien” ; les députés doivent discuter en 2013 d’un projet de loi qui pourrait déboucher sur une sorte de “pacs” ; des gay parades ont été récemment organisées au Laos, en Birmanie et à Singapour ; en Malaisie le pasteur gay Ngeo Boon Lin a osé organiser une réception discrète le 4 août à Kuala Lumpur pour fêter son mariage avec son compagnon Phineas Newborn (mais le mariage avait eu lieu à New York en 2011…)

5 août 2012 : au Mexique, décès de la chanteuse lesbienne Chavela Vargas, elle a été intime de Frida Kahlo, l’une de ses chansons No soy de aqui ni soy de alla est pleine de clins d’œil d’amour pour les femmes : « Je ne suis ni d’ici, ni de là-bas / J’aime le soleil et la femme quand elle pleure / Les hirondelles et les mauvaises femmes / Grimper aux murs et ouvrir les fenêtres / Et les filles en avril / J’aime autant le vin que les fleurs / Et les amants, mais pas les hommes / Le pain maison et la voix de Dolores / Et la mer qui me mouille les pieds / Je ne suis ni d’ici, ni de là-bas / Je n’ai pas d’âge, ni d’avenir / Et être heureuse de ma couleur / D’identité/ J’aime toujours être jetée sur le sable / Et à Bicyclette poursuivre Manuela / Avec tout le temps pour voir les étoiles / Avec Maria dans le champ de blé »

14 août 2012 : l’archevêque de Lyon Philippe Barbarin déclare : « L’heure est grave. C’est une rupture de civilisation de vouloir dénaturer le mariage »

15 août 2012 : le cardinal archevêque de Paris, Mgr André Vingt-Trois fait lire en chaire des paroisses de France un texte « pour ceux qui ont le pouvoir de décision, pour les familles, pour les enfants et les jeunes » afin qu’ils bénéficient pleinement « de l’amour d’un père et d’une mère », destiné à contrer les projets du gouvernement, sur le mariage homosexuel en particulier ; au même moment l’IFOP fait état d’un sondage selon lequel 65% des Français seraient favorable au mariage homosexuel et 53% à l’homoparentalité, et 45% des catholiques ne seraient pas opposés au mariage homosexuel

Septembre 2012 : parution du livre de Claude Besson, les Homosexuels catholiques, qui souligne que l’instruction du Vatican contre l’homosexualité chez les futurs prêtres du 4 novembre 2005, oublie que «  les homosexuels, peuvent, comme les prêtres hétérosexuels, vivre leur sacerdoce dans l’abstinence » ; il a fondé l’association Réflexion et partage qui œuvre depuis 10 ans auprès d’homosexuels catholiques et leurs familles

Septembre 2012 : le collectif Oui oui oui arbore dans les manifestations parisiennes les pancartes PMA L’égalité n’attend pas, Christiane, Taubira pas la PMA ?  ou encore OUI au mariage, OUI à la filiation, OUI à la PMA, alors que la PMA est dissociée de la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe (votée le 17 mai 2013) ; chaque jeudi devant l’assemblée nationale ou chaque dimanche devant des lieux symboles le collectif crie André XXII occupe toi de ton culte, PMA trahison socialiste, et OUI OUIII OUIIIII ; Alice Coffin militante et fondatrice du collectif Oui Oui Oui, explique que le collectif s’est formé à l’appel de Silvia Casalino, organisatrice de soirées gouines, en réponse aux pochoirs Stop Gender qui sont partout sur les trottoirs et aux slogans Un papa, une maman dans les Manifs pour tous animées par Frigide Barjot

Septembre 2012 : le conseil Famille et société de la Conférence des évêques de France diffuse le texte : « La société, tout comme l’Eglise dans le domaine qui lui est propre, entend cette demande de la part des personnes homosexuelles et peut chercher une réponse. Tout en affirmant l’importance de l’altérité sexuelle et le fait que les partenaires homosexuels se différencient des couples hétérosexuels par l’impossibilité de procréer naturellement, nous pouvons estimer le désir d’un engagement à la fidélité d’une affection, d’un attachement sincère, du souci de l’autre et d’une solidarité qui dépasse la relation homosexuelle à un simple engagement érotique. Mais cette estime ne permet pas de faire l’impasse sur les différences. La demande des personnes homosexuelles est symptomatique de la difficulté qu’éprouve notre société à vivre les différences dans l’égalité. Plutôt que de nier les différences en provoquant une déshumanisation des relations entre les sexes, notre société doit chercher garantir l’égalité des personnes, tout en respectant les différences structurantes, qui ont leur importance dans la vie personnelle et sociale »

Septembre 2012 : au Maroc, le ministère de la Justice décide que les enfants abandonnés ne pourront plus être adoptés par des étrangers, seuls les marocains auront le droit d’adopter au prétexte qu’ils sont les seuls à pouvoir les éduquer selon les préceptes de l’Islam

1er septembre 2012 : mort de Françoise Collin (1928-2012), belge, philosophe inspirée par Emmanuel Lévinas, Maurice Blanchot et Hannah Arendt, et féministe attentive à l’historicisation de la différence des sexes, fondatrice des Cahiers du GRIF, 1ère revue féministe de langue française parue de 1973 à 1978 puis de 1982 à 1997 ouverte sur tous les courants féministes, et créatrice de l’Université des femmes de 1979 à 1982

1er-3 septembre 2012 : ancien du GLH de Marseille (nous l’appelions Flavien), il passe 3 nuits en garde à vue, il passera 3 mois et 19 jours à la prison des Baumettes en préventivedans une aile réservée aux détenus isolés ; il racontera de façon saisissante et belle son terrible séjour sur le blog « brunodesbaumettes »

9 septembre 2012 : à Paris, 4ème Forum du sport LGBT organisé par la FSGL (fédération sportive gaie et lesbienne), 35 associations et 40 sports sont représentés ; la FSGL existe depuis 25 ans (soit depuis 1987)

11 septembre 2012 : dans une interview à La Croix la Garde des Sceaux, Christiane Taubira se prononce pour le droit au mariage pour les couples homosexuels et en faveur de l’adoption pour les homosexuels « de façon individuelle ou conjointe », mais pas à la PMA (procréation médicale assistée)

14 septembre 2012 : Mgr Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, déclare (sur RCF et TLM) à propos de l’adoption par des couples homosexuels, « C’est une rupture de société… Après ça a  des quantités de conséquences. Après, ils vont vouloir faire des couples à trois ou à quatre. Un jour peut-être, je ne sais pas quoi, l’interdiction de l’inceste tombera. Il y aura des demandes incroyables, qui commencent à se faire jour !… C’est un choix du gouvernement avec lequel nous ne sommes pas d’accord, il ajoute : le gouvernement rencontrera sur cette question « une opposition assez franche de l’Eglise catholique, mais aussi des juifs, des musulmans, etc. »… « Les désirs des personnes sont toujours à respecter, mais pas toujours à satisfaire » ; quelques jours auparavant Mgr Vingt-Trois déclarait : « Ce n’est pas parce que des personnes pensent avoir droit à des enfants qu’on doit négliger ce à quoi les enfants ont droit. Dans ce débat, j’entends peu parler des enfants » ; Christiane Boutin, présidente du parti chrétien-démocrate, considérant que c’est « un enjeu fondamental pour la société toute entière » demandait un référendum pour permettre à chaque citoyen de « se positionner sur une question aussi grave » ; et parmi les associations familiales catholique Alliance Vita estimait que priver des enfants d’un père et d’une mère est « une discrimination vis-à-vis des autres enfants » ; le lendemain, Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus- Toulon, déclarera : « Un référendum doit être organisé afin de permettre un véritable débat et que le gouvernement ne soit pas à la remorque des lobbies… La refonte structurelle du mariage conduit à une sorte de mutation anthopologique »…  « On remet en cause l’ordre naturel des choses dans la volonté prométhéenne de reconstruire l’humanité » : l’imam de Bordeaux, Tareq Oubrou, de l’UOIF, déclarera : « L’homme et la femme constituent la règle universelle anthropologique. On a tort de faire des lois d’exception pour ne minorité de minorités. Si on accepte le mariage gay, pourquoi refuserait-on demain aux musulmans la polygamie ? Je n’y serai pas davantage favorable. » ; et parmi les intellectuels, Benoît Duteurte, homosexuel lui-même, déclarera : « L’aspiration des militants homosexuels à la famille et au mariage est une formidable régression intellectuelle par rapoprt aux enjeux de la libération sexuelle. Après avoir revendiqué la liberté absolue, on en est à vouloir parodier le mariage, ce vieux rituel d’inspiration religieuse auquel les hétérosexuels eux-mêmes ne croient lus guère, vu qu’ils s’empressent généralement de divorcer. », tandis qu’Olivier Py dit ne pas désirer se marier : « bien que vivant depuis très longtemps avec mon compagnon. Mais je serai très heureux d’avoir cette liberté de ne pas le faire. » ; parmi les politiques UMP, Alain Juppé écrirasur son blog : « Je n’arrive toujours pas à accepter qu’un enfant puisse avoir 2 parents du même sexe », Rachida Dati et Roselyne Bachelot veulent ouvrir le débat, Chantal Jouano exhorte son camp à ne « pas s’arc-bouter sur une position archaïque » ajoutant « ne passons pas pour des ringards », et au sein du PS, Philippe de Roux, de sensibilité chrétienne, fondateur des Poissons Rouges a déposé (pour le Congrés de Toulouse en octobre 2012) une contribution très réservée sur cette question (parmi ses signataires : Michel Rocard et Jean-Pierre Mignard)

15 septembre 2012 : à Lyon, grand Rassemblement pour l’égalité, avec parmi les pancartes Et si votre fils est gay ferait-il un mauvais père ? et  Un papa peut en cacher un autre

18 septembre 2012 : Mgr Vingt-Trois précise ses propos auprès de la ministre le même jour, il parle de « l’illusion » d’ « affirmer que l’on opuisse ouvrir le mariage sans le transformer. L’ouverture du mariage aux personnes homosexuelles va entraîner une transformation assez large des définitions de l’état-civil et du Code civil. Ce sera donc un nouveau type de mariage », sur la question de l’adoption « comment la France respecterait sa ratification de la convention universelle des droits de l’enfant. Elle prévoit pour l’enfant l’accès à ses origines », il parle le lendemain « d’erreur profonde » ajoutant « j’espère que l’on pourra empêcher la loi » ; le porte parole des orthodoxes Carole Saba déclare : « En voulant traiter une question catégorielle, on touche une question sociétale engageant de multiples conséquences qui annoncentune rupture de société » ; Mohammed Moussaoui , président du CFCM (Conseil français du culte musulman) dit « Le culte musulman – à l’instar des autres cultes monothéïstes – n’autorise pas le mariage entre deux personnes de même sexe. Nous sommes donc opposés à ce texte de loi » ; Gilles Bernheim, grand rabbin de France, récuse le projet qui «  risque de priver des enfants d’un droit essentiel, avoir un père et une mère et non un parent 1 et un parent 2 »

23 septembre 2012 : le pape Benoît XVI déclare aux 32 évêques et archevêques français du Grand Ouest qu’il reçoit au Vatican : « La famille est menacée en bien des endroits, par suite d’une conception de la nature humaine qui s’avère défectueuse. Défendre la vie et la famille dans la société n’est en rien rétrograde, mais plutôt prophétique car cela revient à promouvoir des valeurs qui permettent le plein épanouissement de la personne humaine, créée à l’image et à la ressemblance de Dieu (Gen.1,26). Nous avons là un véritable défi à relever »… « Le bien que l’Eglise et la société tout entière attendent du mariage et de la famille fondée sur lui est trop grand pour qu’on ne s’engage pas totalement dans ce domaine pastoral spécifique. Mariage et famille sont des institutions qui doivent être promues et garanties de toute  équivoque possible quant à leur vérité » ; Mgr Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux a pour sa part déclaré : « Nous avons à aimer ce monde que Dieu a confié à notre mission… tout en faisant preuve de discernement » notamment en ce qui concerne « le sens fondateur pour la vie sociale du mariage, de la famille et de la filiation »

29 septembre 2012 : au nord Mali, le groupe islamiste Ansar Dine animateur du MLNA (mouvement de libération de l’Azawad) instaure un régime draconien, une femme malienne, députée entrée en résistance, explique : « Les filles sont toutes voilées chez nous. C’en est fini de la mixité. Les hommes du Mujao passent leurs mains sous les jupes des filles au prétexte de contrôles de police. Les femmesaccouchent sans soin. Il n’y a plus de médecin accoucheur, plus de césariennes pratiquées. Les mariages forcés sont apparus tout récemment. » ; à Boura, un homme accompagné d’hommes armés dit à des parents : « Je me marie avec ta fille demain », la petite est chez cet homme qui habite dans une maison appartenant à un commerçant qui a fui. Et chaque soir elle est obligée de dormir avec un homme différent explique un fonctionnaire qui a du fuir le bureau d’action sociale

29 septembre 2012 : au Chili, Gay Pride au parc Bustamente de Santiago-du-Chili

Octobre 2012 : un rapport de l’ILGA constate une croissance de l’homophobie dans le monde soutenue par des leaders religieux ou par les Etats : l’homosexualité est illégale dans 76 pays et dans 10 d’entre eux elle est sanctionnée par la peine de mort ou l’emprisonnement à vie

Octobre 2012 : Laurent Alexandre, chirurgien urologue, écrit dans le Monde : « Les gays français vont aux USA ou en Asie, où un véritable marché de la fécondation in vitro et de la mère porteuse est organisé. Ils achètent sur Internet un ovule sur mesure et louent un utérus pour 9 mois »

Octobre 2012 : La Maison, installée à Gardanne pour les patients en fin de vie, en particulier du fait du sida, fête ses 18 ans, dirigée par le Dr Lapiana, elle a accueilli près de 3 000 personnes depuis sa création, dont 282 en 2012, son hôpital de jour est un lieu de créativité constante

Octobre 2012 : parution en France du livre Cinquante nuances de Grey de la Britannique E.L. James, le livre érotique à destination des femmes s’est déjà vendu à 63 millions d’exemplaires (GB 25 millions, 800 000 dans l’espace francophone), l’éditorialiste de l’Express écrit : « Le livre donne envie de sexe… Donc OUI ça réveille la libido », celle de Elle que le roman « répond probablement à un besoin très fort, comme il y a 10 ans, la vente de sex-toys à Saint-Germain des Près », une autre journaliste écrit que c’est « la révolution du plaisir féminin… la jouissance féminine devient un sujet légitime d’étude scientifique, de quête personnelle, d’écriture, ce qui était impossible il y a 20 ans » ; l’Inserm publie une enquête selon laquelle 82% des Françaises avouent avoir vu un film pornographique pour 23% en 1992, Nathalie Bajos qui a codirigé la grande enquête de 2006 sur la sexualité des Français souligne « le rapprochement de la sexualité des hommes et des femmes »  ; le sociologue Vincenzo Susca souligne que l’affirmation du plaisir féminin a profondément bouleversé la conception de l’amour : « Cette évolution se retrouve dans la multiplication des divorces et des partenaires… un nouveau rapport à l’intimité s’affirme de manière érotique, covulsive et impudique » ; le 1er rapport avait lieu à 21 ans en 1960, il a lieu en moyenne à 17 ans, 20% des femmes connaissent au moins 5 partenaires, contre 10% en 1970, 67% des personnes interrogées (Institut Trends Research) croient qu’il est bon d’assouvir des fantasmes sexuels et 40% des femmes disent vouloir faire l’amour dans un lieu insolite

Octobre 2012 : parution du livre Les œuvres de miséricorde de Mathieu Riboulet, beau texte qui décrit son amour pour un soldat allemand

1er octobre 2012 : à Marseille, l’association Tous&Go organise un débat public spécial Primaires citoyennes (dans le cadre du processus de désignation du candidat de la gauche)

4 octobre 2012 : dans une lettre adressée au 1er ministre, Nicolas Gougain, porte-parole de l’Inter LGBT, met en garde contre une loi qui « délaisserait la grande majorité des familles homoparentales actuelles ou en devenir »… « Il ne peut s’agir d’en rester au symbole et de masquer le fon de la question des nouvelles familles par une nuée de confettis… L’homoparentalité n’est qu’une des manifestatuons des mutations profondes de la société française en matière de famille. Elle met au jour l’obsolescence du droit français foncièrement inadapté aux modes de vie des Françaises et des Français » ; le même jour Christine Bouttin, présidente du parti chrétien-démocrate considère qu’il est vraisemblable que le mariage homosexuel conduise à la polygamie, reprenant ainsi les propos de François Lebel, maire UMP du VIIIème arr. qui la veille disait son refus d’appliquer le (future) loi et pointait les risques de porte ouverte à briser d’autres tabous l’inceste, la polygamie et la pédophilie

5 octobre 2012 : dans les pages Rebonds de Libération, Elisabeth Roudinesco tance sévèrement les psychiatres qui (comme dans le Figaro du 3 octobre) se croient autorisés à se prononcer contre le mariage homosexuel : « Comment osent ils aller à l’encontre de toutes les études sociologiques qui montrent que depuis des décennies, les enfants élevés par des couples homosexuels ne sont pas différents des autres enfants, et surtout que ce dont ils soufrent ce n’est pas de l’homosexualité de leurs parents mais du regard que portent sur eux, à l’ècole ou ailleurs, ceux qui cherchent à les stigmatiser ? Mais il y a pire : comment ces spécialistes de la petite enfance et de l’adolescence peuvent-ils traiter les problèmes des familles en souffrance – qu’elles soient ou non homoparentales – en tenant de tels propos ? » ; le lendemain, Xavier Lemoine (du Parti Chrétien-démocrate), maire de Montfermeil, déclare : « Si la loi sur le mariage entre personnes du même sexe est votée, j’espère qu’elle prévoira une clause de conscience qui permettra aux élus de ne pas avoir à rendre cette célébration »

6 octobre 2012 : en Serbie, plus d’une centaine de militants LGBT participent à un rassemblement de la gay pride « en salle » entourés par un impressionnant dispositif policier, après des mrenaces de groupes extrémistes d’organiser une contre-manifestation ; l’avant-veille, le 1er ministre Ivica Dacic a comparé l’exposition d’une artiste suédoise montrant Jésus en compagnie d’homosexuels au film américain anti-Mahomet et affirmé qu’elle avait contribué à l’interdiction de la gay pride à Belgrade

9 octobre 2012 : aux USA, les 1ers autotests sont vendus ; il faudra attendre avril 2014 en Grande-Bretagne pour cela et en France ils pourraient être commercialisés fin 2013 ; les autotests permettent de dépister le virus en 20 mn, le VIH est détecté dans 92% des cas, un résultat positif doit être confirmé par un nouveau trest, en laboratoire

10 octobre 2012 : en Algérie, à Alger se déroule la 6ème fête nationale contre l’homophobie et la transphobie, le Ten-Ten

10 octobre 2012 : à l’Assemblée nationale, l’entente parlementaire contre le mariage homosexuel, née en 2006 et réactivée procède à des auditions, elle est composée des députés les plus hostiles au « mariage homosexuel » (Hervé Mariton, Claude Greff, Jean Léonetti, Yves Nicolin) : « Nous devons passer d’une posture de témoignage à une posture de combat, affirme M. MaritonIl y a une fracture dans l’opinion entre le mariage homosexuel auquel elle est favorable, et la parentalité qui divise »

12 octobre 2012 : une pétition lancée par le diocèse de Fréjus-Toulon, lancée par l’Observatoire sociopolitique dirigé par le vicaire général Louis-Marie Guitton, a recueilli en 15 jours 63 000 signatures : « Par la reconnaissance juridique des unions homosexuelles, le mariage perdrait sa référence légale essentielle par rapport aux facteurs liés à l’hétérosexualité, comme le devoir de procréation et ‘ comme le devoir de procréation et l’éducation… La redéfinition du mariage pa son ouverture aux personnes de même sexe consiste, en réalité, en une redéfinition de la famille, dont l’enjeu est l’enfant », le texte souligne la nécessité de « la figure du père et de la mère » et demande « une vaste consultation démocratique » via « des Etats généraux du mariage et de la précarité familiale »

13 octobre 2012 : en Afrique du Sud, à Johannesbourg se déroule le plus grand défilé homosexuel organisé sur le continent africain, mais le défilé est marqué par un affrontement grave entre militants et fêtards ; le groupe féministe One In Nine cherche a attirer l’attention sur les inégalités qui marquent le mouvement LGBT

15 octobre 2012 : fermeture définitive du bar lesbien Le Troisième lieu, près de Beaubourg, presque’en même deux autres lieux lesbiens sont amenés à la fermeture le club Les Filles de Paris et la boutique de de disques My Electro Kitchen, propriété de La Cantine des Ginettes, rue Quincampoix ; à l’inverse, en juillet La Mutinerie a ouvert, tout près de là, rue Saint-Martin

16 octobre 2012 : la cour d’appel de Rennes autorise le changement d’identité sexuelle de Wilfrid marié père de 3 enfants, qui peut devenir Chloé, le demande avait été rejetée en 2011 par le tribunal correctionnel de Brest, mais la mention ne sera pas porté « en marge de l’acte de mariage »

17 octobre 2012 : l’archevêque d’Albi, Mgr Jean Legrez, affirme que le mariage homosexuel est « le début de la folie », on « nie la nature » en autorisant un tel droit

18 octobre 2012 : la CNAF (caisse nationale d’allocations familiales) émet un avis défavorable sur le projet de loi visant à ouvrir le mariage et l’adoption aux couples homosexuels : 11 administrateurs ont voté contre (3 CGT, 2 CFTC, 5 UNAF, 1 personne qualifiée), 8 pour (3 FO, 3 CFDT, 2 personnes qualifiées), 2 ont pris acte (CGC) et 12 n’ont pas pris part au vote (6 MEDEF, 2UPA, 3 CGPME, 1 profession libérale)

18 octobre 2012 : le grand Rabbin de France, Gilles Bernheim, publie un texte de 25 pages sur « Mariage homosexuel, homoparentalité et adoption » parlant d’un « risque irréversible d’un brouillage des généalogies, des statuts et des identités… préjudiciable à l’ensemble de la société », la polarité homme-femme, voulue par Dieu, conduit à Dieu, elle demande à la personne humaine « de penser un au-delà d’elle-même et de reconnaître comme tel un autre inaccessible, qui lui est essentiellement apparenté, désirable et jamais totalement compréhensible », l’expérience de cette différence devient « le modèle de toute expérience de la transcendance…, une métaphore de la relation entre Dieu et l’homme…, relation indissoluble avec une réalité absolument inaccessible » ; quelques jours après, Hervé Mariton, député UMP de la Drôme, déclare que le texte du Grand Rabbin démontre « que les opposants au projet ne sont pas que des catholiques traditionalistes, excités ou extrémistes » ; un mois plus tard, le rabbin Yeshaya Dalsace s’opposera au rabbin Bernheim, en notant que les textes juifs classiques sont parfois violents dans les termes et intransigeants dans les propos, mais la peine est purement théorique, elle est surtout culpabilisante, là où les Eglises chrétiennes en revanche ont torturé et brûlé les homosexuels, il cite les textes bibliques auxquels les rabbins intransigeants font référence : le Lévtique 18.3 « Les pratiques du pays d’Egypte, où vous avez demeuré, ne les imitez pas, les pratiques du pays de Canaan où je vous conduis, ne les imitez pas et ne vous conformez point à leurs lois », Lévitique 18.22 « Ne cohabite point avec un mâle, d’une cohabitation sexuelle : c’est une abomination », Lévitique 20.13 « Si un individu cohabite avec un mâle, d’une cohabitation sexuelle, c’est une abomination qu’ils ont commise tous les deux ; qu’ils soient punis de mort, leur supplice est mérité »

19 octobre 2012 : aux USA, selon le Quotidien de médecin « près de 38% des femmes homosexuelles échapperaient au dépistage systématique du cancer du col de l’utérus, un taux près de 3 fois plus élevé que celui observé dans la population féminine en général »

20 octobre 2012 : à Paris, 16ème Marche de l’Existrans pour les droits et la dignité des trans « Des papiers si je veux quand je veux »

20 octobre 2012 : aux USA, la cour d’appel fédérale de New-York, est la 2ème cour d’appel à estimer que la loi sur le mariage qui stipule depuis 1996 que le mariage est l’union d’un homme et d’une femme, est inconstitutionnelle

22 octobre 2012 : à Orange, le conseil municipal adopte une mention contre le mariage homosexuel, le maire Jacques Bompard se déclare pour « un élémentaire principe de précaution et de protection de l’enfance… Dans toutes les sociétés humaines, la famille est organisée autour d’un père et d’une mère » ; à Toulon, le responsable de l’Observatoire sociopolitique du diocèse, Falk Van Gaver déclare que « l’homosexualité est un désordre : un désordre mental, comportemental, moral social, un désordre sentimental, un désordre amoureux. L’homosexualité est un mal, un mal social, un mal spirituel, un mal existentiel, et rien ne nous empêchera de le penser et de le dire »

23 octobre 2012 : dans 73 villes des rassemblements sont organisés par l’association pro-vie Alliance Vita – qui a succédé à l’Alliance pour les droits de la vie créée en 1993 par Mme Boutin – pour exprimer leur opposition à la loi ouvrant aux homosexuels le droit au mariage et à l’adoption : plus de 700 personnes se rassemblent à la Défense à Paris, 200 personnes à Avignon et environ 200 à Lille ; à Toulon un happening est organisé sur la place de la Liberté par Mobilisation de l’Alliance VITA sur le thème « Qui est l’enjeu central du débat sur le projet de loi sur le mariage et l’adoption par les couples de même sexe ? »

23 octobre 2012 : réunion, en catastrophe, du Conseil supérieur de l’adoption, pour étudier le projet de loi étendant le mariage aux homosexuels

24 octobre 2012 : l’Entente parlementaire pour la Famille qui rassemble plus de 129 parlementaires UMP et centristes contre le projet de loi sur le mariage pour tous, écrit à François Hollande pour demander « l’ajournement » du projet et va demander une commission spéciale à l’Assemblée pour examiner ce texte, dont 11 députés et sénateurs de PACA : Julien Aubert (84), Olivier Audibert-Troin, Jean-Michel Couve, Chritiane Humel, Geneviève Lévy, Josette Pons et Philippe Vitel (83), Bruno Gilles et Dominique Tian (13), Jean-Charles Ginesy et Jean-Pierre Leleux (06)

24 octobre 2012 : dépôt d’une proposition de loi destinée à rendre la résidence alternée obligatoire en cas de divorce, peu ou prou fondée sur la « théorie » du Syndrome d’aliénation parentale – illustré par la masculiniste Richard Gardner – dénonçant la perte du pouvoir de l’homme (et de ses droits sur la femme et l’enfant) et s’appuyant sur le fait que dans 80% des cas les enfants sont confiés aux mères (mais sans tenir compte du fait que c’est dans 80% des cas parce que les pères souhaitent qu’il en soit ainsi) ; cette proposition de loi vient après d’autres déposés le 18 mars 2009, le 3 juin 2009 et le 18 octobre 2011

26 octobre 2012 : à Aix-en-Provence, dans un contexte de paranoïa anti-pédophile un professeur de lettres est licencié par la direction du Collège du Sacré-Cœur ; aucune plainte n’a été déposée contre lui, la justice s’en mêle, un procès à charge est mené contre lui uniquement à partir de bruits divers, dans un milieu propice au persiflage, il est condamné à 3 ans de prison avec sursis, après 50 ans de bons et loyaux services ; il recueillera de très nombreux témoignages d’amitié, mais n’en sera pas moins radié de l’Ordre de la Légion d’honneur

31 octobre 2012 : le conseil des ministres adopte un plan de lutte interministériel contre l’homophobie, ce programme d’actions contre les violences et les discriminations à raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre qui comprend 4 axes : lutter contre les violences (publication annuelle des chiffres de la violence homophobe, campagne d’information incitant à déposer plainte, formation pluridisciplinaire à la lutte contre les violences), s’appuyer sur la jeunesse pour faire évoluer les mentalités (dans les programmes scolaires, implication des enseignants et des associations), agir contre les discriminations au quotidien (implication de l’Etat pour l’emploi, charte de l’égalité dans la fonction publique), relance du combat international pour les droits des LGBT (résolution des Nations-Unies, vision commune en Europe, demandeurs d’asile)

Novembre 2012 : l’Assemblée nationale vote le remboursement à 100 % de l’IVG pour toutes les femmes (et non plus seulement pour les filles mineures et remboursées à 70% à 80% pour les femmes majeures) et la pilule gratuite pour les filles de 15 à 18 ans (jusqu’alors remboursées à 65%)

Novembre 2012 : Xavier Bongibault, adhérent à l’UMP, président du collectif Plus Gay sans Mariage (qui fédère 254 homosexuels hostile au mariage), déclare que le mariage pour les homosexuels, c’est la « destruction du mariage, donc de la société… La relation homosexuelle étant stérile, il faut renoncer à l’enfant… Affirmer que tous les homos devraient être favorable au mariage rest homophobe. Comme si notre réflexion politique était dictée par notre orientation sexuelle ! »

Novembre 2012 : il y a encore 130 à 140 millions de femmes excisées dans le monde ; en France, bien que l’excision régresse depuis 1980, il y a entre 55 000 et 60 000 femmes qui sont victimes de l’excision, mais 4 femmes excisées sur 10 ont subi une mutilation

Novembre 2012 : en Egypte, un sondage réalisé par le centre égyptien des droits de la femme, révèle que 65% des hommes reconnaissent avoir harcelé une femme

3 novembre 2012 : lors de l’ouverture de l’assemblée des évêques de Lourdes Mgr Vingt-Trois appelle « les chrétiens et tous ceux qui partagent notre analyse » à « saisir les élus » et les incite à « utiliser les moyens d’expression d’une société démocratique, d’une démocratie participative, pour faire connaître leur point de vue… L’élection présidentielle et les élections législatives ne constituent pas un blanc-seing automatique », il regrette l’absence de débat national, qui aurait permis d’aller au-delà « de sondages aléatoires ou de la pression ostentatoire de quelques lobbies » ; il a renvoyé aux textes publiés par la Conférence des évêques tout en martelant : « Ce projet n’est pas seulement une ouverture généreuse du mariage à de nouvelles catégories de citoyens, c’est une transformation du mariage. Ce serait le mariage de quelques-uns imposé à tous… La question fondamentale est celle du respect de la réalité sexuée de l’existence humaine. Imposer dans le mariage et la famille une vision de l’être humain sans reconnaître la différence sexuelle serait une supercherie. » ; Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, a pour sa part rencontré tous les élus de son diocèse et fait état de sa pétition signées par 100 000 soutiens, en faveur d’un référendum, incitant le fidèles à s’associer aux protestations

5 novembre 2012 : le Grand Orient de France stigmatise, au nom de la laïcité, les « positions arriérées voire obscurantistes, en décalage complet avec les nécessaires évolutions sociales et politiques » de l’Eglise

6 novembre 2012 : en Espagne, le Tribunal constitutionnel met un terme aux recours contre le mariage accessible aux homosexuels, après le recours de 50 députés du Parti Popolar effectué en septembre 2012, et 6 ans d’insécurité juridique pour un couple de lesbiennes et leurs enfants

6 novembre 2012 : aux USA, élections à la présidentielle qui conduira à la réélection de Barack Obama, les 2 candidats s’opposent sur la question du mariage homosexuel et de l’avortement : Obama est pour l’avortement gratuit, mais il accepte de ne pas imposer aux Cies d’assurance le remboursement de l’IVG sauf en cas de viol ou d’inceste, ou lorsque la vie de la mère est en danger, il a abrogé la loi interdisant aux soldats de déclarer leur homosexualité, il s’est déclaré favorable au mariage de couples de même sexe ; Mitt Romney souhaite interdire le mariage homosexuel et récuser le libre choix des Etats sur ce sujet – alors que 30 Etats sur 50 ont d’ores et déjà interdit les mariage gays -, il refuse l’avortement – légal depuis 1973 – sauf en cas de viol et d’inceste, il veut supprimer le financement du planning familial et permettre aux employeurs, au nom de leurs convictions religieuses, de ne pas souscrire d’assurance remboursant la contraception de leurs salariés

6 novembre 2012 : aux USA, 3 Etats adoptent par référendum le mariage homosexuel : le Maryland, le Maine et le District de Washington, ce qui porte à 9 le nombre d’Etats américains qui ont reconnu le mariage homosexuel (outre les autres Connecticut, Iowa, Massachussets, New-Hampshire, Vermont, New-York)

6 novembre 2012 : aux USA, 2 Etats (Washington et le Colorado) légalisent le cannabis par référendum ; 51% des Américains souhaitent sa légalisation contre 20% en 1972 ; l’association pour la défense des droits des noirs (NAACP) et l’Alliance pour l’enfance sont favorables à la légalisation ; la loi fédérale est normalement supérieure aux lois des Etats mais le 14 décembre le président Obama déclarera : « Nous avons d’autres chats à fouetter…. Cela n’aurait aucun sens de donner une haute priorité à la répression des usagers récréatifs dans les Etats ayant décidé que c’était illégal »

8 novembre 2012 : Mgr Vingt-Trois déclare : « Nous sommes convaincus que les personnes homosexuelles, comme tout un chacun, sont appelées à rencontrer et suivre le Christ. Il y a pour elles aussi un chemin vers la sainteté, à parcourir pas à pas, et l’Eglise est toujours disposée à les accompagner sur ce chemin. »… « Que les catholiques de notre pays sachent que les évêques les encouragent à parler, à écrire, à agir, à se manifester… Nous nous réjouissons que, dans le cadre de la légalité et dans le respect des personnes, de nombreuses initiatives soient prises par nos concitoyens, croyants ou non, pour s’opposer au projet du gouvernement dans son état actuel. »

8 novembre 2012 : Luc Ferry, ministre de l’Education nationale sous la présidence de Nicolas Sarkozy, publie dans le Figaro une réponse au grand rabbin sur le mariage gay : «  La foi est certes respectable à titre privé mais elle ne saurait prétendre être source de la loi dans une société laïque… L’éducation ne se réduit nullement à la filiation… elle réside avant tout dans la transmission de trois éléments : l’amour, la loi et la culture… au nom de quoi pourrait-on rétendre que des parents homosexuels seraient incapables de transmettre ces trois enseignement ? »

10 novembre 2012 : Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire de Marseille, UMP, déclare : « Si la loi l’impose, les adjoints feront les mariages des couples homosexuels. Bien sûr, nous devons conduire une lutte sans concession contre toute forme d’homophobie, mais je ne vois pas l’intérêt ni l’urgence, en pleine crise économique, de ce texte. J’aurais préféré une amélioration du système du Pacs, notamment en matière d’héritage. Le projet de loi sur le mariage homosexuel entraine une modification complexe du code civil, ce qui me parait plus grave. Les parlementaires UMP, à l’Assemblée nationale et au Sénat, feront de nombreux amendements et présenteront leur vision de la réforme. En l’état actuel du projet de loi, je voterai contre »

11 novembre 2012 : le chanteur Antoine (Pierre Muraccioli) déclare à Libération « Même si la partie homosexuelle de ma personnalité a eu peu d’occasion de s’exprimer, elle existe indéniablement »

13 novembre 2012 : l’UOIF (union des organisations islamiques de France) rappelle dans un long texte son opposition au mariage entre personnes du même sexe et met en garde contre un « risque de zoophilie », ce mariage « remet en cause l’un des fondements principaux de notre société, à savoir le socle familial », et citant le Coran (XLIX 13) : « Oh vous, les hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle » ; Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, écrit : « La maturation progressive de l’enfant de deux parents du même sexe peut être fragilisée… Le projet divin s’incarne dans la famille au sein de laquelle vont croître et se multiplier les enfants légitimes» et cite les sourates du Coran où Dieu fait pleuvoir des pierres sur Sodome, la cité de Loth : « Vous couplez avec des hommes, vous vous détournez de la voie naturelle et vous commettez des turpitudes sur vos lieux de réunions ? » (Coran XXIX 28-30)

15 novembre 2012 : la Cour d’assises de la Seine-Maritime condamne à des peines de 4 à 20 ans de réclusion criminelle 3 hommes reconnus coupables d’avoir participé à l’agression, accompagnée d’actes de torture, d’un homosexuel sur un lieu de drague

15 novembre 2012 : le Fonds Mondial contre le sida désigne le successeur de son directeur démissionnaire en mars 2012 Michel Kazatchkine, sur fond de crise profonde, après avoir attribué près de 18 milliards € à des programmes dans 151 pays, la crise s’est ouverte après la découverte des détournements de subvention attribuées à 4 Etats africains et la réorganisation des services du siège du fonds (une centaine de départs soit plus d’1/5ème des effectifs) ; c’est le Pr américain Mark Dybul, partisan d’une prévention fondée sur l’abstinence sexuelle qui tient la corde pour le remplacer, témoignant d’une reprise en mains par les USA

17 novembre 2012 : des manifestations d’Alliance Vita se déroulent dans 75 villes de France dont Paris, Lyon, Grenoble ou Marseille, elles regroupent environ 100 000 personnes, catholiques essentiellement ; ex-Alliance pour les droits de la vie, Alliance Vita créée par Christine Boutin, avec pour slogan « Solidaire des plus fragiles » est désormais dirigée par Xavier Mirabel, avec l’appui de : Tugdual Derville, proche des Légionnaires du Christ, de la fondation Guilé, fondateur du site SOS fin de vie qui publie La Bataille de l’euthanasie dont Ségolène du Clozel est porte-parole ( la fondation Guilé est financée par les Burrus, cigarettiers suisses liés aux Légionnaires du Christ), du père Bertrand Cardinne, prêtre de Meylan-La Tronche  ou encore de Olivier Amos, cadre d’extrême droite en Rhône-Alpes ; à Marseille, 6 000 à 8 000 manifestants – venus aussi de Toulon, de Nice et d’ailleurs – sur le parcours Canebière, Paradis, Préfecture, avec des slogans comme : « Un père, une mère, c’est complémentaire ! », « La parole au peuple, référendum ! », ou des badges des Jeunesses Nationalistes : « Homo, n’oublie pas : tu as un père et une mère » ou « Non au mariage homosexuel », ces Jeunesses Nationalistes déclareront qu’une cinquantaine « d’individus a tenté de perturber la manifestation… et nous avons réussi à calmer les comportements hystériques des folles et des viragos qui se trémoussaient dans le plus grand ridicule » accusant le gouvernement de reprendre les « revendications portées par des groupes de lesbiennes, de pédérastes, de transsexuels pour des lobbies qui comptent bien tirer un profit financier de ces déviances »

18 novembre 2012 : l’association intégriste Civitas manifeste à Paris contre le mariage pour tous, avec environ 10 000 personnes, derrière son président belge Alain Escada, leur service d’ordre traite de façon violente les Femen, légèrement vêtues, et la journaliste Caroline Fourest, venues à leur rencontre

20 novembre 2012 : 834 chrétiens de gauche invitent le gouvernement « à ouvrir un dialogue approfondi » avant le débat parlementaire sur le « mariage pour tous », le projet est « de nature à diviser profondément l’opinion, à l’heure où l’urgence du redressement économique et social appelait au rassemblement », ils ont répondu à l’appel du blog « A la table des chrétiens de gauche », parmi les signataires : Dominique Potier (député), Dominique Chavagnat (général), Jean-François Kessler (ex-directeur adjoint de l’ENA), Philippe de Cuverville (économe diocésain de Paris), Jean-Maurice Verdier (ancien président de Paris X-Nanterre), Philippe de Roux (président des Poissons Roses) et Gilles de Courtivron (ancien directeur du groupe La Vie-Le Monde) ; par ailleurs, 17 000 officiers d’état-civil, dont 14 présidents d’associations départementales de maires et environ 30 parlementaires font part de leurs craintes à l’égard du projet de loi auprès du « collectif des maires pour l’enfance »

20 novembre 2012 :  à Marseille, journée TDoR organisé par ODT, SOS homophobie et Polychromes (avec la projection de documentaires sur les Marches Existrans 2007-2012 et des films Transitado et de Laurence Anyways)

22 novembre 2012 : le Nouvel Observateur publie le manifeste des 313 femmes qui déclarent publiquement avoir été violées, emmenées par Clémentine Autain (parmi elles Marie-Laure de Villepin) ; 260 000 femmes sont victimes de violences sxuelles chaque année, 122 femmes ont été tuées par leur compagnon ou ex-compagnon en 2011, soit 1 femme par jour, 1 viol a lieu toutes les deux heures, parmi les jeunes femmes de 18 à 25 ans 9% d’entre elles déclarent avoir été victimes d’agressions sexuelles, pour 61% d’entre elles ces violences se sont déroulées dans les établissements scolaires

23 novembre 2012 : Régis de Camaret, 70 ans, est condamné à 8 ans de prison et à l’interdiction de de pratiquer sa profession de professeur de tennis, par la cour d’assises de Lyon ; le volet judiciaire avait démarré en 2005 avec Isabelle Demongeot, ancienne élève de Régis de Camaret au club des Marres à Saint-Tropez, qui avait porté plainte pour viol, ce qui a conduit les enquêteurs vers 6 autres joueuses pour lesquelles les faits étaient prescrits dans leur quasi-totalité, enfin 2 jeunes filles de 10 ans plus jeunes qu’Isabelle Demongeot ont pu se porter partie civile

30 novembre 2012 : le comité interministériel aux droits des femmes, réuni pour la 1ère fois depuis 12 ans, adopte un programme de 3ème génération pour les droits des femmes : lutte contre les stéréotypes à l’école, dans les publicités ou le sport, égalité professionnelle, remboursement de la contraception et de l’IVG, prévention et repression des violences sexistes ; les violences, la vie quotidienne et professionnelle, la démocratie sanitaire et l’éducation sont prises en compte

Fin 2012 : la CNAFC (Confédération nationale des associations familiales catholiques) obtient l’annulation par le tribunal administratif de Paris de l’agrément de SOS-Homophobie pour ses actions de sensibilisation dans les collèges et lycées, l’agrément sera rétabli en 2013

Décembre 2012 : le journal Têtu réalise un classement des villes gay friendly : Montpellier, Nantes, Lyon, Rennes et Nice arrivent en tête, suivies de près par Lille, Paris et Toulouse, en revanche Marseille, Saint-Etienne et Toulon sont bon dernières, peu après Caen, Grenoble et Orléans ; les critères retenus prennent en compte la qualité des lieux homosexuels, l’attitude de la municipalité, l’attitude des personnes à l’égard des homos et le ressenti de l’homophobie

Décembre 2012 : à Marseille, création du Collectif IDEM, avec un collège des associations (les 3G, MPPM, Boucle Rouge, Mémoire des sexualités, puis s’élargit à les Vocifiers, SOS homophobie, Amnesty International, Planning familial, ODT, Sawa United, La Zouze) et un collège des membres individuels ; Philippe Murcia en est le président

Décembre 2012 : en Inde, le ministère de l’intérieur interdit l’accès à la GPA, légalisée en 2002, pour les célibataires et les couples homosexuels étrangers ; en Europe 8 pays l’autorisent (Belgique, Danemark, Hongrie, Pologne, Luxembourg, Pays-Bas et Slovaquie), 3 autres pays l’autorise à certaines conditions (Roumanie, Royaume-Uni et Grèce)

Décembre 2012 : en Suède, depuis 2007 les personnes souhaitant changer de sexe sont obligées de subir une stérilisation forcée pour pouvoir changer d’état-civil ; soutenus par la Fédération nationale pour les droits des homosexuels, bisexuels et transexuels, 142 transsexuels ainsi opérés déposeront le 24 juin 2013 leur plainte devant les tribunaux et réclameront 5 millions € de réparations ; par ailleurs, un seul enfant aura pu être adopté par un couple homoparental sur les 37 qui étaient adoptables depuis la loi du 1er février 2003 sur le droit à l’adoption

Décembre 2012 : au Portugal, 859 couples homosexuels se sont mariés depuis la loi de mai 2010

1er décembre 2012 : journée mondiale du lutte contre le sida ; 34 millions de personnes vivent avec le sida dans le monde ; 2,5 millions de personnes ont été infectées et 1,7 millions de personnes sont mortes de maladies liées au sida en 2011 ; 900 000 personnes nouvelles ont pu avoir accès au traitement en 2011, 8 millions de personnes bénéficient d’une thérapie mais 7 millions n’y ont toujours pas accès ; 7 000 nouvelles contaminations ont été enregistrées en France en 2010 ; à Marseille, l’association Tous&Go diffuse un message de prévention sida

1er décembre 2012 : à Aix-en-Provence, l’association VELA (Vigilance LGBT Aix) présente une protestation auprès d’un café pour refus de servir un couple de personnes trans

3 décembre 2012 : indisposée par les propos de Cécile Duflot, ministre du logement, demandant au diocèse de Paris de mettre à disposition certains de ses locaux pour les sans-abri, Christine Boutin, présidente du Parti chrétien-démocrate, dénonce une montée de la « catholiphobie » montante : « Est-ce parce que l’Eglise catholique est contre le mariage gay qu’on va la décrédibiliser sur la solidarité qu’elle effectue pourtant de façon remarquable ? » ; le délégué général d’Alliance Vita, Tugdual Derville, s’émeut de l’« agressivité croissante d’une partie de la majorité vis-à-vis des religions, et particulièrement l’Eglise catholique » ; la Croix titre sur les « Inquiétudes autour d’une certaine « cathophobie »

5 décembre 2012 : au Mexique, la Cour suprème donne raison à 3 couples homosexuels qui souhaitent se marier qui en ont été empêchés dans l’Etat d’Oaxaca ; pour l’heure seule la ville de Mexico a légalisé le mariage homosexuel en décembre 2009, validé 8 mois plus tard par la Cour suprême qui a autorisé aussi l’adoption par des couples homosexuels, mais sans que l’un des conjoints puisse bénéficier de la sécutrité sociale de l’autre ; cinq recours par des couples homosexuels sont déposés dans chacun des 31 Etats du Mexique en attente de validation par la Cour suprême afin de forcer les Etats à voter cette réforme

7 décembre 2012 : Régis Revenin défend devant un jury dirigé par Pascal Ory (avec Eric Fassin) une thèse d’histoire contemporaine « Les garçons, l’amour, la sexualité : une jeunesse sous surveillance ? » à la Sorbonne pour laquelle il obtient la mention très honorable, sur la sexualité masculine adolescente dans la France des « Trente Glorieuses » (1945-1972) : émancipation féminine et visibilité homosexuelle sont de plus en plus affirmées, sexualité et affectivité, rencontre de l’autre consubstancielle au lien social, au lien amoureux et sexuel ; il a publié une monographie sur Homosexualité et prostitution masculine à Paris (1870-1918) en 2005

11 décembre 2012 : en Uruguay, les députés approuvent à une large majorité de 81 voix sur 87 après 8h de débats le projet de loi sur la légalisation du mariage homosexuel, avant son passage au Sénat, sous la présidence de José Mujica élu en 2010, ancien des Tupamaros ; en 2008 et 2009, la loi avait déjà créé des avancées importantes (union civile, adoption, service militaire)

10-16 décembre 2012 : en Suède, à Stockholm se déroule la 26ème conférence mondiale de l’ILGA (Association internationale des lesbiennes, gays, personnes bisexuelles, transgenres et intersexuelles) organisée par le RFSA (fédération suédoise pour les droits des lesbiennes, gays, bis et trans)

5-16 décembre 2012 : manifestations pour le Mariage pour Tous dans une dizaine de villes de province, dont Marseille, le samedi, et à Paris et Toulouse le dimanche, au total 60 000 participants ; le Figaro titre le lendemain que les manifestants pro-mariage ne sont pas arrivés à faitre autant que les antimariages les 17 et 18 novembre, le Monde parle de mobilisations d’ampleur similaire ; syndicats, partis de gauche, associations féministes, de défense de droits de l’homme et de parents d’élèves ont appelé à manifester ; des têtes du monde de la culture et du sport se sont mobilisées : Julien Clerc, Dominique A., Thomas Fersen, Lilan Thuram ; dans ce contexte d’affrontement, l’association le Refuge indique une recrudescence des appels, 222 appels au 28 novembre, contre 146 appels en 2011, et la présidente de SOS homophobie note un accroissement des appels et « un retour du mal-être »

16 décembre 2012 : Jean-Christophe Cambadelis, député PS de Paris, déclare : « On peut tout à fait aimer et élever des enfants lorsqu’on est un couple homosexuel. Mais il faut un homme et une femme pour faire un enfant… Lorsqu’on ouvre la PMA pour les femmes homosexuelles, on sait qu’on ne résistera pas à l’exigence des hommes homosexuels, et que l’on débouchera sur la gestation pour autrui. Je suis féministe, je suis socialiste, mais je refuse la GPA et la marchandisation du corps » ; Olivier Faure et Guillaume Bachelay lui emboiteront le pas peu après

17 décembre 2012 : au Vatican, 3 cardinaux remettent au pape Benoit XVI un rapport de 600 pages destiné à découvrir l’origine des fuites du « Vatileaks », le cardinal Julian Herranz, membre de l’Opus Dei, qui a dirigé la commission des 3 cardinaux, s’est penché sur la vie sexuelle de la Curie (le 9 octobre La Reppublica a révélé que Mgr Herranz aurait évoqué devant le pape « un réseau transversal uni par l’orientation sexuelle » qui sera qualifié de « lobby gai »)

19 décembre 2012 : en Russie, la Douma examine une loi portant à 12 500 € d’amende tout « acte public faisant la promotion de l’homosexualité et de la pédophilie auprès des mineurs », la loi fait suite à la décision de 5 régions de la Fédération ; le 11 octobre 2011 à Moscou une vingtaine de jeunes masqués ont passé tabac des militants de la cause homosexuelle réunis dans un bar ; en juillet 2012 une enquête du Centre Levada a révélé que 75% des personnes interrogées jugent que l’homosexualité est une maladie

20 décembre 2012 : en Suède, le quotidien Aftonbladet publie un éditorial dans lequel la rédactrice en chef des pages culture, Asa Liderborg, fait état de menaces à la suite d’enquêtes sur l’extrême droite, d’insultes à caractère sexuel violent, pour elle ce ton est nouveau depuis l’affaire Breivik, le débat a explosé à la suite d’un documentaire sur la haine des femmes diffusé sur la chaine publique, selon elle la vague d’antiféminisme a en fait commencé en 2005, la gauche menait déjà une politique de droite avant sa défection en 2006 et son remplacement par la droite

31 décembre 2012 : en 2012, il y a 200 000 séropositifs en France dont 30 000 à 50 000 l’ignorent ; 758 hommes sont morts du sida dans l’année et 241 femmes, soit 6 fois moins qu’il y a 20 ans ; Aides est la plus importante association de lutte contre le sida en Europe, avec 500 salariés répartis sur 70 sites, elle dispose d’un budget de 40 millions € (50% publics-50% privés) ; il y a eu cette année 6 372 découvertes de séropositivité (pour 6 087 en 2011), le dernier pic est de 2004 avec 7 643 cas déclarés

31 décembre 2012 : 92% des procédures pour racolage passif, mises en place par le ministre de l’Intérieur Sarkozy en 2003 (dans le but de faire tomber les réseaux de prostitution), ont concerné des étrangères, et les femmes sont terrorisées par les menaces pesant sur leur famille dans leur pays d’origine en cas de dénonciation

31 décembre 2012 : en PACA, 63% des contaminations concernent des hommes ayant des relations avec des hommes (alors qu’au niveau national 53% des contaminations ont été hétérosexuelles), 35% concernent des relations hétérosexuelles, et 1% sont le résultat d’injections contaminées ; ¼ de ces contaminations concernent des hommes de moins de 30 ans

31 décembre 2012 : en Allemagne, en 2012, 1 124 personnes ont effectué une opération chirurgicale pour changer de sexe, le triple du nombre d’opérations réalisées en 2005, alors que depuis 2011 il n’est plus nécessaire d’avoir effectué une telle opération pour changer de sexe ; et 1 277 personnes ont demandé à changer de prénom ou de sexe à l’état civil en 2012

31 décembre 2012 : aux USA, selon le Pentagone quelques 14 000 en été sexuellement agressés au cours de l’année ; James Asbrand, psychologue militaire, expliquera que les auteurs de viols « ne le font pas pour le sexe. Ils le font pour le pouvoir et le contrôle. Dans une culture hyper-masculine, quelle est la pire chose qu’on puisse faire à un autre homme ? Le forcer à faire ce que cette culture perçoit comme étant féminin. Le dominer complètement et le violer » ; la loi « Don’t ask don’t tell » (ne demandez pas, n’en parlez pas), loi discriminatoire à l’égard des homosexuels dans l’armée, en vigueur de 1993 à 2011, encourageait les militaires à garder le silence sur leur orientation sexuelle, les victimes de viol préféraient se taire plutôt que de risquer d’être exclues de l’armée pour avoir eu une relation avec un autre homme, seuls 7% des procès ont été suivi d’une condamnation ; on estime que 81% des victimes ne portent jamais plainte